Moteur de recherche

Il y a 487 éléments qui correspondent à votre recherche.

Dynamique du manteau terrestre : mouvements et moteurs

par Olivier Dequincey, publié le 13/12/2019

article.png Structure et mouvements du manteau terrestre : quelques bases pour comprendre la convection mantellique.

Pour enfin se mettre d'accord sur la définition de l'altération et de l'érosion

par Jérôme Gaillardet, Christian Valentin, publié le 04/12/2019

article.png La zone critique, « entre les roches et le ciel » : formation par altération et export par érosion. Étude et quantification de l'érosion de la parcelle à la planète.

Visualisation par ombroscopie de systèmes convectifs à une et deux couches

par Olivier Dequincey, Damien Mollex, publié le 27/11/2019

article.png experience.png type-video.png Principe de l'ombroscopie et montage simple pour observer de la convection thermique par ombroscopie : convection à une couche, convection à deux couches, cellules de convection, panaches thermiques ascendants et descendants.

La spectroscopie Raman, une méthode d'analyse minéralogique non destructive pouvant être mise en œuvre in situ

par Pierre Thomas, Gilles Montagnac, publié le 18/11/2019

imagedelasemaine.png Exemple de la détermination de staurotides sur des plaques de pierres polies revêtant les façades de la Maison des Avocats, Lyon 3e, Rhône.

Le nombre de Rayleigh : une approche “avec les mains”

par Olivier Dequincey, publié le 18/10/2019

article.png Conduction et convection, paramètres entrant dans l'expression du nombre de Rayleigh. Nombre sans dimension, valeur critique empirique et application au manteau terrestre.

Vestiges de l'apocalypse : le site de Tanis, Dakota du Nord

par Cyril Langlois, publié le 29/08/2019

article.png Inondations brutales, site fossilifère exceptionnel avec présence de microtectites à la limite Crétacé-Paléogène : un site témoin des conséquences immédiates de la chute de la météorite de Chicxulub.

La géologie anté-permienne de la Montagne Noire (Sud du Massif Central)

par Michel Faure, publié le 19/06/2019

article.png Données sédimentaires, tectoniques, métamorphiques, magmatiques et géochronologiques permettant de reconstituer l'évolution de la Montagne Noire du Dévonien au Permien et sa place dans l'orogenèse varisque.

Le Dévonien supérieur de la Montagne Noire : ses calcaires griottes, sa carrière de Coumiac avec sa dalle à goniatites et son GSSP Frasnien-Famennien, Saint-Nazaire-de-Ladarez et Cessenon-sur-Orb, Hérault

par Pierre Thomas, publié le 17/06/2019

imagedelasemaine.png Goniatites, faciès calcaire griotte et clou d'or (Global boundary Stratotype Section and Point) de la base du Famennien (Dévonien terminal) au Sud de la Montagne Noire.

Incertitudes de mesure

par Aude Caussarieu, publié le 12/06/2019

article.png Ce que sont les incertitudes de mesure, les causes de leur existence, et leur nécessaire estimation si l’on souhaite comparer deux valeurs.

Les alternances marno-calcaires, les slumps et le GSSP (Global boundary Stratotype Section and Point) de la base de l'Hauterivien (Crétacé inférieur) de La Charce (Drôme)

par Pierre Thomas, publié le 10/06/2019

imagedelasemaine.png Rythmicité sédimentaire liée à la précession des équinoxes et stratotype à clou d'or (GSSP) pour la base de l'Hauterivien.

Le stratotype du Toarcien à Sainte Verge, banlieue de Thouars (Deux-Sèvres)

par Pierre Thomas, publié le 03/06/2019

imagedelasemaine.png Le Toarcien, dernier étage du Jurassique inférieur, et son stratotype (affleurement de référence) riche en ammonites décrit en banlieue de Thouars.

La mission martienne InSight, objectif et instruments

par Chloé Michaut, publié le 03/04/2019

article.png Présentation de la mission InSight, qui s'est posée sur Mars le 26 novembre 2018, et de ses instruments sismiques (SEIS), thermiques (HP3), astronomiques (RISE), magnétiques (Fluxgate), et météorologiques (APSS, TWINS).

La Terre ellipsoïdale ? Les ellipsoïdes et le géoïde

par Frédéric Chambat, Daphné Lemasquerier, publié le 27/03/2019

article.png Quelle vision les géophysiciens et les géodésiens ont-ils de la forme de la Terre en 2019 ? Pour un géophysicien, la notion de “forme” de la Terre regroupe plusieurs concepts différents tels que le potentiel de pesanteur, le géoïde, la notion d'altitude. Détail de ces concepts et de leur mesure, quelques exemples de leur utilisation contemporaine ainsi que de leur suivi temporel.

La Terre aplatie : le théorème de Clairaut

par Frédéric Chambat, Daphné Lemasquerier, publié le 22/03/2019

article.png Après le calcul de Newton pour une Terre ellipsoïdale homogène en rotation axiale, Clairaut résout le calcul de l'aplatissement pour une Terre plus réaliste, stratifiée en couches de densités différentes, grâce à un système d'équations toujours utilisées de nos jours.

La Terre est un peu aplatie : comment Newton calcule l’aplatissement “sans sortir de chez lui”

par Frédéric Chambat, Daphné Lemasquerier, publié le 20/03/2019

article.png La Terre sphérique est la façon la plus simple d'approximer la forme de la Terre globale. Au niveau d'approximation suivant, la Terre prend à peu près la forme d'un ellipsoïde de révolution aplati aux pôles et renflé à l'équateur. C'est Newton qui, en 1687, réussit le premier à montrer ce résultat dans le cas particulier où la Terre serait homogène. Il le fit “sans sortir de chez lui”, c'est-à-dire par le calcul, comme l'écrivit Voltaire pour railler ceux qui partirent réaliser les mesures au pôle et à l'équateur.