Image de la semaine | 04/04/2016

Fossiles de poissons, volants ou plus classiques, du Cénomanien (Crétacé supérieur) du Liban

04/04/2016

Pierre Thomas

Laboratoire de Géologie de Lyon / ENS Lyon

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

Résumé

Friture d'exocets (poissons volants) et autres poissons fossiles du Crétacé supérieur libanais.


Fossile de poisson volant (Exocoetoides sp.) de petite taille (l = 5,5 cm), Cénomanien (Crétacé supérieur), Haqil, Liban

Figure 1. Fossile de poisson volant (Exocoetoides sp.) de petite taille (l = 5,5 cm), Cénomanien (Crétacé supérieur), Haqil, Liban.

La taille des nageoires pectorales de cet exocet est, proportionnellement à la taille du corps, extrêmement développée.


Poisson volant fossile (Exocoetoides sp.) de petite taille (l = 5,5 cm), Cénomanien (Crétacé supérieur), Haqil, Liban

Figure 2. Poisson volant fossile (Exocoetoides sp.) de petite taille (l = 5,5 cm), Cénomanien (Crétacé supérieur), Haqil, Liban.

La taille des nageoires pectorales est, proportionnellement à la taille du corps, extrêmement développée.


Autre fossile de poisson volant (Exocoetoides sp.) de taille légèrement plus petite (l = 5 cm) Cénomanien (Crétacé supérieur), Haqil, Liban

Figure 3. Autre fossile de poisson volant (Exocoetoides sp.) de taille légèrement plus petite (l = 5 cm) Cénomanien (Crétacé supérieur), Haqil, Liban.

Les nageoires pectorales sont très développées, comme pour le fossile précédent.


Fossile de poisson volant (Exocoetoides sp.), Cénomanien (Crétacé supérieur), Haqil, Liban

Figure 4. Fossile de poisson volant (Exocoetoides sp.), Cénomanien (Crétacé supérieur), Haqil, Liban.

Ce poisson est plus grand que les deux précédents (12 cm de long) mais ses nageoires pectorales sont proportionnellement moins développées.


 

Poisson volant en plein vol

Figure 6. Poisson volant en plein vol.

On peut trouver des films de poissons volants en plein vol, par exemple, sur YouTube (Life - Flying Fish)


Le début du mois d'avril, c'est la période où Planet-Terre montre souvent des objets géologiques se rapportant aux poissons (cf. En avril, les poissons se font failler ), des "blagues géologiques" (cf. L'Évolution est un phénomène lent), ou des faits géologiques inhabituels mais vrais (cf. Les sliding stones (pierres qui glissent) de Racetrack Playa, Californie). Cette semaine, nous vous montrons de superbes fossiles de poissons du Crétacé supérieur libanais, dont des fossiles de poissons volants ce qui est assez inhabituel.

J'ai pu faire ces photographies en mai 2015 à Jbeil (terminologie arabe), ville plus connu en France sous son nom antique de Byblos. Jbeil est une localité située à 30 km au Nord de Beyrouth (Liban). Jbeil est entourée de terrains datant du Cénomanien (100 Ma, Crétacé supérieur), mondialement connus pour ses fossiles de poisson. Plusieurs gisements sont exploités par des marchands de fossiles "avertis", qui connaissent les fossiles, savent reconnaitre des espèces nouvelles et les confier pour étude à des paléontologues. Pierre Abi Saad possède et/ou exploite de tels gisements, et tient un musée/magasin (Mémoire du temps) dans la citadelle de Byblos. Il m'a fait visiter son magasin/musée et m'a autorisé à y prendre des photos. Merci à lui. Cette semaine de début avril, nous vous montrons des fossiles de poissons ; la semaine prochaine, ce seront d'autres fossiles issus des mêmes gisements.

Ces gisements sont connus depuis très longtemps, puisque le sire de Joinville en aurait présenté au roi Saint Louis au cours d'une de ses croisades. Ces gisements exploitent des couches de calcaire du Cénomanien où des fossiles marins sont exceptionnellement bien conservés. Ces gisements, dont les deux plus riches sont Haqil et Hgula, sont des lagerstätten, tous comme les gisements de Burgess, Solnhofen ou Cerin (cf. La vie au Kimmeridgien... à Cerin).

Nous vous montrons 9 figures supplémentaires illustrant la beauté, la richesse et la variété des poissons fossiles du Cénomanien libanais. Pour chacune de ces figures seront indiqués (lorsque je les ai notés), dans l'ordre, la dimension gauche droite de l'échantillon (ou de sa partie photographiée), le nom de genre du fossile, et le gisement d'origine.

Dalle avec de nombreux poissons, Gaudryella sp., Hadjoula (Liban)

Grand fossile de poisson qui contient un autre poisson dans son estomac, Liban

Beau fossile de poisson, Diplomystus sp., Hgula (Liban)

Beau fossile de poisson, Rhynchodercetis sp., Hgula (Liban)

Beau fossile de poisson, Cocodus sp., Hgula (Liban)

Empreinte et contre-empreinte d'un poisson fossile (Liban)

Dalle montrant un fossile de raie (Cyclobatis sp.) en haut, et un fossile de Scombroclupea sp. en bas, Haqil (Liban)

Détail du fossile de raie (Cyclobatis sp.), Haqil (Liban)

Détail du fossile de Scombroclupea sp., Haqil (Liban)