Localiser sur la carte interactive (Latitude : 44.6415, Longitude : 4.3997)

Les empreintes et les pistes de dinosaures du Sud-Est du Massif Central : Ucel et Payzac (Ardèche), Saint-Laurent-de-Trèves (Lozère)

Pierre Thomas

Laboratoire de Géologie de Lyon / ENS Lyon

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

30/09/2019

Résumé

Traces de dinosaures avec figures de dessiccation visibles dans le Sud-Est du Massif Central.


Figure 1. Empreinte de Coelophysis sp., petit dinosaure tridactyle du Trias supérieur, empreinte imprimée dans les grès arkosiques grossiers appartenant à la “formation d'Ucel”, bord de la route départementale D218, Ucel (près d'Aubenas), Ardèche

Empreinte de Coelophysis sp., petit dinosaure tridactyle du Trias supérieur, empreinte imprimée dans les grès arkosiques grossiers appartenant à la “formation d'Ucel”, bord de la route départementale D218, Ucel (près d'Aubenas), Ardèche

On peut s'étonner de la “netteté” de la trace. Quand on marche sur une plage de sable grossier avec des tailles de grains allant du millimètre au centimètre, on ne forme pas de si belles traces !

Localisation par fichier kmz du site à traces de dinosaures d'Ucel (Ardèche).


Le Trias ardéchois est connu pour ses minéralisations en plomb et en argent (cf. Mine de Largentière (Ardèche) – Penarroya, Plomb – Zinc – Argent, Mine de Largentière Ardèche et ses minéraux), pour sa discordance sur le socle, ses beaux paysages et ses vins (cf. Balade sur les grès triasiques du Bas-Vivarais ardéchois). Il mériterait aussi d'être connu pour ses traces de reptiles, dont des dinosaures. De telles traces sont connues depuis longtemps comme l'atteste cet extrait de la notice de la carte géologique d'Aubenas :

 ti. Anisien-Ladinien […] ces niveaux ont livré une très belle ichnofaune reptilienne (Courel et Demathieu, 1973) avec des traces des groupes lacertoïdes (Rhynchiosauroides, Phalangichnus), crocolidoïdes (Chirotherium, Brachychirotherium, Isochirotherium, Shingopus), dinosauroïdes (Cœlurosaurichnus) et theromorphoïdes.

Une dalle de grès du Trias supérieur très riche en empreintes de dinosaure est en cours de dégagement et d'aménagement sur le bord de la D218 sur le territoire de la commune d'Ucel (Ardèche) afin que touristes, étudiants… puissent l'admirer et l'étudier sans la dégrader quand sentiers, passerelles… seront achevés, sans doute à la fin de 2019. Les traces les plus abondantes sont celle de Coelophysis sp., petit dinosaure tridactyle. Mais un œil averti peut trouver d'autres espèces dont Platéosaurus sp., un herbivore tétrapode. Nous vous montrons ici 12 photographies de ces empreintes, de la dalle en cours de dégagement comme elle était en juin 2019, d'autres figures sédimentologiques…


Figure 3. Détails de traces de dinosaures visibles sur la figure ci-dessus, Ucel (Ardèche)

Détails de traces de dinosaures visibles sur la figure ci-dessus, Ucel (Ardèche)

Le grès contient, en plus des anciens sables et graviers, des petits galets centimétriques.


Figure 4. Détails de traces de dinosaures visibles sur la figure ci-dessus, Ucel (Ardèche)

Détails de traces de dinosaures visibles sur la figure ci-dessus, Ucel (Ardèche)

Le grès contient, en plus des anciens sables et graviers, des petits galets centimétriques.


Figure 5. Deuxième secteur de la dalle à empreintes de dinosaures d'Ucel (Ardèche)

Deuxième secteur de la dalle à empreintes de dinosaures d'Ucel (Ardèche)

Figure 6. Troisième secteur de la dalle à empreintes de dinosaures d'Ucel (Ardèche)

Troisième secteur de la dalle à empreintes de dinosaures d'Ucel (Ardèche)

Figure 7. Détail d'une des empreintes de dinosaures visibles sur la figure précédente, Ucel (Ardèche)

Détail d'une des empreintes de dinosaures visibles sur la figure précédente, Ucel (Ardèche)

La dépression formée par l'empreinte est bordée d'un léger bourrelet. Un mince niveau sans aucun grain de sable (visible à cette résolution) recouvre le grès grossier juste sous le “talon” de l'empreinte.


Figure 8. Dalle de grès située à une centaine de mètres de la dalle à empreintes de dinosaures d'Ucel (Ardèche)

Dalle de grès située à une centaine de mètres de la dalle à empreintes de dinosaures d'Ucel (Ardèche)

Cette dalle est recouverte de mousses et de brindilles sèches (c'était la canicule en juin 2019). La dalle à empreintes pouvait ressembler à cela quelques années avant 2019.


Figure 9. Vue de la partie supérieure de la dalle à empreintes de dinosaures d'Ucel (Ardèche) dans son état de juin 2019

Vue de la partie supérieure de la dalle à empreintes de dinosaures d'Ucel (Ardèche) dans son état de juin 2019

La partie sombre à droite de la dalle était à l'air libre avant les travaux de dégagement du printemps 2019, et est recouverte d'un fin voile bactérien (d'où sa teinte). La partie gauche, claire, vient d'être dégagée par les travaux du printemps 2019 et n'est pas encore colonisée par un tel voile “biologique”.


Figure 10. Vue d'ensemble de la majeure partie de la dalle à empreintes de dinosaures d'Ucel (Ardèche)

Vue d'ensemble de la majeure partie de la dalle à empreintes de dinosaures d'Ucel (Ardèche)

La partie sombre à l'arrière de la dalle était à l'air libre avant les travaux de dégagement du printemps 2019, et est recouverte d'un fin voile bactérien (d'où sa teinte). La partie avant, claire, vient d'être dégagée par les travaux du printemps 2019, et n'est pas encore colonisée par un tel voile “biologique”.



En plus des empreintes de dinosaures, la dalle de grès d'Ucel montre des figures sédimentaires qui permettent de bien reconstituer le milieu sur lequel marchaient ces Coelophysis, en particulier des figures de dessiccation.

Figure 12. Secteur de la dalle de grès d'Ucel montrant en haut à gauche une empreinte de Coelophysis sp.. et en bas à droite des figures de dessiccation (de qualité assez médiocre)

Secteur de la dalle de grès d'Ucel montrant en haut à gauche une empreinte de Coelophysis sp.. et en bas à droite des figures de dessiccation (de qualité assez médiocre)

Ces dinosaures marchaient donc sur des plages et bords de rivières périodiquement exondés, et non pas dans des zones en permanence sous quelques centimètres ou décimètres d'eau.

L'empreinte est imprimée dans un grès grossier (ancien sable grossier). Il reste sous le “talon” de la trace une couche verdâtre beaucoup plus fine, sans grain visible à la résolution de la photo (ancienne argile) et recouvrant le grès grossier (cf. détail figure 7).


Figure 13. Un autre secteur de la dalle de grès d'Ucel (Ardèche) montrant des traces de dinosaures et des figures de dessiccation

Un autre secteur de la dalle de grès d'Ucel (Ardèche) montrant des traces de dinosaures et des figures de dessiccation

Si les traces de dinosaures, en haut à gauche, sont moins belles que celles de la figure précédente, les figures de dessiccation sont ici plus belles.



Figure 15. Zoom sur les figures de dessiccation de la photo précédente, Ucel (Ardèche)

Zoom sur les figures de dessiccation de la photo précédente, Ucel (Ardèche)

Contrairement à ce qui est “usuel” (cf. Fentes de dessiccation), ce ne sont pas des “fentes” mais des “crêtes” de dessiccation. On peut aussi remarquer aussi que le grès est localement très grossier. Or, les structures de dessiccation sont rares dans un sable aussi grossier. On peut proposer l'origine suivante pour ces structures “inhabituelles”. Par-dessus la couche de sable grossier (maintenant devenu grès grossier) s'est déposée une couche (mince) de sédiment beaucoup plus fin, type sable argileux voire argile pure. C'est cette argile dont on voit des restes sur les figures 7 et 12. Cette argile a été exondée, s'est asséchée, s'est rétractée et s'est trouvée affectée d'un réseau de fentes de dessiccation. C'est à ce moment-là qu'est passé un groupe de Coelophysis sp. La présence d'une couche d'argile surmontant le sable grossier expliquerait comment les pas des dinosaures se sont aussi nettement et durablement imprimés dans le sable sous-jacent. Puis la couche argileuse s'est de nouveau retrouvée recouverte de sable, sable qui a comblé le réseau de fente. Nouvelle couche de sable et remplissage des fentes sont devenus grès. Cette nouvelle couche de grès et la mince couche d'argile sous-jacente ont été enlevées par les travaux de dégagement de la dalle à piste, et il ne reste plus que le remplissage des anciennes fentes de dessiccations qui forment maintenant des crêtes.


Toutes ces observations très locales, associées à des observations plus régionales permettent de reconstituer le paléoenvironnement de ce secteur de l'Ardèche au Trias supérieur.

Les notices des cartes géologiques de Privas et d'Aubenas décrivent la formation d'Ucel comme suit.

ts. Carnien-Norien. Formation bariolée d'Ucel (= « Trias supérieur, Keuper » de la légende). Les assises cartographiées sous le nom de « Formation bariolée d'Ucel » constituent un empilement de para-séquences qui, à l'affleurement, montrent une succession de grès arkosiques très grossiers, d'argilites sableuses, de siltites versicolores (grises, vertes, rouges) […] Les caractères sédimentologiques indiquent des environnements de plaines d'inondation fluviatiles épisodiquement envahies par des cônes de déjection […]Dans son ensemble, la Formation bariolée d'Ucel montre le passage entre des plaines d'inondation alluviales (et même des secteurs de piémont) avec des barres longitudinales fluviatiles en tresse dans les secteurs grossiers, passant à des systèmes méandrisés. Ces épisodes à dynamique élevée sont interrompus par des phases de décantation [et d'assèchement] qui deviennent de plus en plus abondantes vers l'Est de la bande d'affleurement, ce qui constitue une transition au régime de sebkha évaporitique qui est la règle plus à l'Est (« bassin salifère »).

C'est sur ces plages et bancs de sables et d'argiles que s'ébattaient Coelophysis et autres reptiles.

Figure 16. Ceolophysis bauri, une espèce de petit dinosaure du genre Coelophysis

Ceolophysis bauri, une espèce de petit dinosaure du genre Coelophysis

Genre de dinosaure carnivore mesurant 2 m et pesant environ 30 kg. L'animal se déplaçait sur deux pattes et laissait des traces faisant apparaitre ses trois doigts.



Le Trias ardéchois est riche en empreintes de reptiles. Une exposition privée (mais visitable) a été constituée par M. Max Grancier qui parcourait l'Ardèche en allant chercher dans les travaux routiers, agricoles… Cette collection est exposée dans un petit musée (situé à Payzac, à une trentaine de kilomètres au Sud d'Ucel) et montre plus de 500 empreintes de Dinosaures théropodes du Trias (220 à 230 Ma). Ce musée privé vaut le détour !


Figure 19. Exemples d'empreintes conservées au musée de Payzac (Ardèche)

Exemples d'empreintes conservées au musée de Payzac (Ardèche)

À gauche, une empreinte (en creux donc). À droite, des contre-empreintes (en relief donc).


Figure 20. Contre empreinte de trémies de sels (pseudomorphoses) conservées au musée de Payzac (Ardèche)

Contre empreinte de trémies de sels (pseudomorphoses) conservées au musée de Payzac (Ardèche)

Ces pseudomorphoses (cf. Pseudomorphoses de sel et Empreintes anciennes de halite (pseudomorphoses) en Afrique du Sud et milieux actuels de sédimentation d'évaporites en Égypte et en Grèce) indiquent que certains secteurs de l'Ardèche du Trias supérieur consistaient en lagunes salées genre sebkha, ce qu'indique d'ailleurs la notice de la carte géologique d'Aubenas.


Dans le Sud-Est du Massif Central, il n'y a pas d'empreintes de dinosaures “faciles à admirer” que dans le Trias du département de l'Ardèche, il y en a aussi dans le Jurassique inférieur de Lozère, en particulier à Saint-Laurent-de-Trèves dans le Parc national des Cévennes, près de Florac (Lozère). Ces empreintes à peine plus jeunes que celle d'Ardèche (Jurassique basal / Trias supérieur) ont été attribuées au dinosaure bipède carnivore Grallator minusculus. Ces empreintes, vue leur morphologie, ont longtemps été interprétées par les habitants comme des sculptures de fleurs de lys gravées sur le chemin conduisant au château seigneurial de l'époque (le castelas de Saint-Laurent).

Si vous passez par les Cévennes ardéchoises ou lozériennes, allez voir les traces de dinosaures !


Localiser sur la carte interactive (Latitude : 44.6415, Longitude : 4.3997)