Mots clés : dinosaure, reptile, ichnofossile, ptérosaure, saurischien, ornithischien

Traces de dinosaures et ptérosaures du synclinal de Torotoro (Bolivie)

Blaise Tymen

Laboratoire Évolution et Diversité Biologique / Univ. Toulouse III

Florent Mazel

Laboratoire d'ÉCologie Alpine, OSUG (Grenoble)

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

09/10/2014

Résumé

Empreintes et pistes de reptiles du Crétacé d'Amérique du Sud.


Le site de Torotoro, synclinal et parc national de Bolivie

Le parc national Torotoro est situé dans le Nord du département de Potosi, au centre de la Bolivie.

Figure 1. Carte de localisation (étoile noire) de Torotoro, Bolivie

Carte de localisation (étoile noire) de Torotoro, Bolivie

Figure 2. Localisation du site de Torotoro, Bolivie

Localisation du site de Torotoro, Bolivie

Figure 3. Géologie du centre Ouest de l'Amérique du Sud, centrée sur la Bolivie

Le site de Torotoro (au deux tiers du trajet La Paz-Sucre, villes repérées par des points rouges) est indiqué par un point jaune cerclé de rouge. Il se situe dans un synclinal à cœur de Crétacé. Le Crétacé reposant sur du Silurien, cela explique aussi l'existence d'un site à trilobites près de Torotoro.

Les principaux terrains répertoriés sont : ∈ Cambrien, O Ordovicien, S Silurien, D Dévonien, SD Silurien-Dévonien, J Jurassique, K Crétacé, JK Jurassique-Crétacé, T1 Plaéogène, T2 Néogène, Q Quaternaire.


Figure 4. Géologie de la région environnant le site de Torotoro, Bolivie

Plis et chevauchements de direction NO-SE sont les signes d'une compression de direction SO-NE. Cette tectonique est à rapprocher de ce qu'on observe dans le Makran, une autre chaîne de subduction (cf. Plis et décrochements dans une zone de convergence (chaîne de subduction) : exemple de la chaîne du Makran, Iran du Sud-Est / Pakistan du Sud-Ouest ).

Les principaux terrains répertoriés sont : ∈ Cambrien, O Ordovicien, S Silurien, D Dévonien, SD Silurien-Dévonien, J Jurassique, K Crétacé, JK Jurassique-Crétacé, T1 Plaéogène, T2 Néogène, Q Quaternaire.


Figure 5. Vue du parc national et du synclinal de Torotoro

Vue du parc national et du synclinal de Torotoro

Torotoro est au cœur d'un synclinal et d'un parc national du même nom.


Figure 6. Le synclinal de Torotoro (Bolivie) et ses cluses

Le synclinal de Torotoro (Bolivie) et ses cluses

Synclinal, les cluses et chevrons. On voit très bien la bordure Sud du synclinal (attention le Nord est ici vers le bas), et sa succession de chevrons. La photographie suivante est prise à la sortie de Torotoro en direction du Sud.

En haut, à gauche (SO), une belle terminaison périclinale.u


Le village de Torotoro, au cœur du parc est situé au creux d'un magnifique synclinal (voir ci-dessus) orienté NO-SE : toute la région est plissée selon cette orientation, probablement en raison de la subduction puisque que cette direction est perpendiculaire à la direction de convergence avant -25 Ma telle que déduite, par exemple, par la trace du point chaud de l'île de Pâques (voir la carte géologique du monde de la CCGM). Ces plis et chevauchements (voir les cartes géologiques ci-dessus) sont à rapprocher des plis et décrochements vus dans une autre chaîne de subduction, la chaîne du Makran.

Le pli est situé à 2700 m d'altitude et affecte des strates d'argilites, de grès et de calcaires. Par ailleurs de nombreuses cluses (cf. ci-dessous) entaillent ces couches, formant de belles collines "en pointes" appelées chevrons.

Figure 7. Les cluses et chevrons du synclinal de Torotoro

Les cluses et chevrons du synclinal de Torotoro

Photo prise depuis la route à la sortie SO de Torotoro, en direction du Sud.

Une autre vue de ces chevrons sur wikimedia.


C'est dans ces cluses que l'on peut observer des traces de dinosaures, elles ont put être datées du Crétacé supérieur (65-85 Ma).

Le site compte quelques 2500 traces de dinosaures (et autres "gros" reptiles) appartenant à au moins 22 espèces différentes. Nous vous en présentons ci-dessous une sélection.

D'autres traces de dinosaures sont retrouvées en Bolivie, à proximité de Tarija et de Sucre ; le site de Torotoro est néanmoins le plus riche et le plus diversifié. La majorité des traces et des fossiles retrouvés en Amérique du Sud est cependant située sur le sol argentin.

Traces de dinosaures et ptérosaures du Crétacé

Site fossilifère et paléoenvironnement

Les traces de dinosaures sont observées dans un grès fin à ciment calcaire. La lithologie indique un milieux de dépôt de faible énergie et les traces que la hauteur d'eau était faible, ce qui est confirmé par la présence de fentes de dessiccation fossiles (comme c'est souvent le cas dans les autres sites déjà "visité" avec Planet-Terre : théropodes en Namibie, sauropode à Coisia (Jura), dinosaures sensu lato à Émosson (Suisse), sauropodes à Plagne (Jura), théropodes et sauropodes à Plagne (Jura)). Nous n'avons pas observé de fossiles végétaux.

Figure 8. Strates inclinées montrant des pistes de dinosaure

Strates inclinées montrant des pistes de dinosaure

Ici sur le flanc Sud du synclinal de Torotoro, les strates de Crétacé sont inclinées.


Figure 9. Piste de dinosaure dans le synclinal de Torotoro

Piste de dinosaure dans le synclinal de Torotoro

Ici sur le flanc Sud du synclinal de Torotoro, les strates de Crétacé sont inclinées.


Figure 10. Fentes de dessiccation permettant de reconstituer l'environnement de dépôt

Fentes de dessiccation permettant de reconstituer l'environnement de dépôt

Les fentes de dessiccation confirment que le milieu de dépôt était sous faible tranche d'eau avec des périodes d'assèchement.


Les premières traces observables à la sortie du village, à proximité du lit de la rivière, sont les traces d'un herbivore de l'ordre des Ornithischiens, probablement des ankylosaures. Les traces d'herbivores les plus impressionnantes sont celles provenant des fameux Sauropodes. En l'occurrence ce sont les plus grandes traces fossiles de Bolivie. De nombreux carnivores vivaient aussi dans ce marécage.

La pièce visible sur les photographies qui suivent est une pièce de 1 Boliviano (27 mm de diamètre).

Ptérosaures

Les ptérosaures ne sont pas des dinosaures au sens strict, ce sont des reptiles volants qui disparaissent totalement à la fin du Crétacé (cf. Les reptiles et la crise de la limite Crétacé / Tertiaire ).

Figure 11. Empreintes laissées par un ptérosaure, probablement lors de son aterrissage

Empreintes laissées par un ptérosaure, probablement lors de son aterrissage

Ordre : Pterosauria / Sous-ordre : Pterodactyloidea

Les étoiles surlignent les principales empreintes.

La même piste d’atterrissage de ptérosaure, sans les "étoiles".


Figure 12. Empreinte de ptérosaure

Empreinte de ptérosaure

Ordre : Pterosauria / Sous-ordre : Pterodactyloidea


Ornithischiens

Les dinosaures sont classés en deux grands ordres : les ornithischiens (dinosaures à bassin - ischion - d'oiseau - ornitho ) et les saurischiens (dinosaures à bassin de reptile - sauros ).

Les ornithischiens sont tous herbivores.

Figure 13. Empreintes d'un ankylosaure

Empreintes d'un ankylosaure

Ordre : Ornithischia / Sous-ordre : Thyreophora


Figure 14. Empreinte d'Hadrosaure

Empreinte d'Hadrosaure

Ordre   Ornithischia / Sous-ordre : Ornithopoda / Famille : Hadrosauridae


Figure 15. Empreinte d'Iguanodonte

Empreinte d'Iguanodonte

Ordre : Ornithischia / Sous-ordre : Cerapoda


Saurischiens

L'ordre des saurischiens est composé d'herbivores et de carnivores.

Figure 16. Empreinte de sauropode (herbivore)

Empreinte de sauropode (herbivore)

Ordre : Saurischia / Sous-ordre : Sauropodomorpha / Infra-ordre : Sauropoda


Figure 17. Griffe de carnivore (proche du Velociraptor)

Griffe de carnivore (proche du Velociraptor)

Ordre : Saurischia / Sous-ordre : Theropoda / Famille : Dromaeosauridae ?


Figure 18. Empreinte de pas d'un théropode

Empreinte de pas d'un théropode

Ordre : Saurischia / Sous-ordre : Theropoda / Groupe des Coelurosauria ?


Figure 19. Empreinte de marche d'un théropode

Empreinte de marche d'un théropode

Ordre : Saurischia / Sous-ordre : Theropoda / Groupe des coelurosauria ?


Figure 20. Course de théropode (proche du vélociraptor)

Course de théropode (proche du vélociraptor)

Ordre : Saurischia / Sous-ordre : Theropoda / Famille : Dromaeosauridae / Genre : Unenlagia ?


Figure 21. Empreinte d'Aerosteon

Empreinte d'Aerosteon

Ordre : Saurischia / Sous-ordre : Theropoda / Famille : Neovenatoridae / Genre : Aerosteon


Figure 22. Empreinte d'un gros carnivore (inconnu)

Empreinte d'un gros carnivore (inconnu)

Ordre : Saurischia / Sous-ordre : Theropoda


Figure 23. Dinosaures actuels, bien vivants

Dinosaures actuels, bien vivants

Ordre : Saurischia / Sous-ordre : Theropoda

Les seuls dinosaures à avoir traversé la crise Crétacé - Tertiaire sont les ancêtres des oiseaux actuels (cf. Les reptiles et la crise de la limite Crétacé / Tertiaire , Mammifères et Oiseaux du Crétacé, deux nouvelles découvertes , Plumes fossiles et évolution des oiseaux : quelques nouveautés ).


Conclusion

Si l'envie vous prend de venir admirer ces traces d'animaux du Crétacé, il faut savoir que l'accès au site se fait par une "route" pavée et que le trajet en bus dure 6 h (départ de Cochabamba). Lors de notre voyage, il n'y avait plus de place assise et nous avons donc pris place « sur le moteur », à côté du chauffeur (« survitaminé » à la feuille de coca !). Un site renfermant les trilobites existe à proximité du village de Tortoro, il nous a malheureusement été inaccessible (les habitants en interdisent l'accès) mais peut-être que dans le futur il sera possible de s'y rendre.

Mots clés : dinosaure, reptile, ichnofossile, ptérosaure, saurischien, ornithischien