Localiser sur la carte interactive (Latitude : 44.7408, Longitude : 4.2442)

Une maison représentative de 84% de la Terre à Burzet (Ardèche)

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire de Géologie de Lyon

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

15/10/2012

Résumé

Une maison construite avec des blocs représentatifs des différentes enveloppes de la Terre... excepté le noyau. L'Ardèche géologiquement riche.


Figure 1. Mur "composite" d'une maison dans le village de Burzet, vallée de la Bourges, Ardèche

Dans la plupart des maisons de cette vallée, les murs sont majoritairement faits, dans l'ordre d'abondance, de granites, de basaltes très riches en nodules (enclaves, xénolithes) de péridotite, et de roches métamorphiques.


Mes vacances 2012 ont été gersoise (voir les trajets Lyon - Gers des semaines précédentes). Elles ont aussi été ardéchoises.

Trouver des régions où l'on peut "voir" un maximum de géologie en un minimum de km2 n'est pas toujours facile. L'Ardèche est l'une de ces régions. On peut même trouver des maisons ou de vieux murs assez représentatifs de 84% de la planète Terre, puisqu'on y trouve péridotite, basalte, granite et roches métamorphiques. Le noyau terrestre, 54% du rayon de la Terre, ne représente que 0,543 du volume de notre planète, soit 16%. Le reste, c'est le manteau (83% du volume) ou les croutes (1% du volume), souvent bien représentés dans les murs ardéchois, en particulier dans ceux de la vallée de la Bourges, puis des vallées en aval jusqu'à Aubenas. Le manteau est principalement constitué de péridotite, la croute océanique de basalte (ou de son équivalent grenu le gabbro) et la croûte continentale de roches métamorphique, de migmatites et de granitoïdes.

Figure 2. Bloc de basalte contenant un gros nodule de péridotite, plus quelques petits

Bloc présent dans le mur de la maison de Burzet (Ardèche) présentée ci-dessus.

Ce basalte vient très vraisemblablement de la coulée dite du Ray Pic, l'une des plus longue coulée de vallée du Massif Central (21 km). Cette coulée, jeune, comme l'atteste sa position en fond de vallée (âge de -80.000  ans) est également l'une des plus riches en nodules (enclaves, xénolithes) de péridotite. Péridotite et basalte représentent bien la nature du manteau et de la croûte océanique (bien que les basaltes du Massif Central ne soient pas des tholéïtes océaniques).


Figure 3. Bloc de granite à cordiérite

Bloc présent dans le mur de la maison de Burzet (Ardèche) présentée ci-dessus.

Ce bloc provient très probablement des environs immédiats de Burzet, environs constitués du flanc Sud du granite dit du Velay. Ce granite est riche en cordiérite (Al3Mg2AlSi5O18), alumino-silicate de magnésium, caractéristiques des granites alumineux issus de la fusion partielle de la croûte continentale. Cette cordiérite, très fréquemment partiellement altérée, forme des taches verdâtres ou brunâtres au sein du granite relativement leucocrate. C'est pour cela que ce faciès de granite est appelé « granite à châtaignes » (n'oublions pas que nous sommes en Ardèche).


Figure 4. Bloc mixte de granite à cordiérite et de gneiss migmatitique

Bloc présent dans le mur de la maison de Burzet (Ardèche) présentée ci-dessus.

Cette interpénétration de roches métamorphiques (ici gneiss, à droite) et de granite est caractéristique des migmatites, roche métamorphique en voie de fusion partielle.


Figure 5. Bloc mixte avec granite et gneiss

Bloc issu d'un vieux mur proche de la maison de Burzet (Ardèche) présentée ci-dessus.

Cette interpénétration de roches métamorphique (ici gneiss, à droite)) et de granite est caractéristique des migmatites, roche métamorphique en voie de fusion partielle.


Pour montrer que cette maison et la richesse de ses murs n'a rien d'exceptionnel, les figures suivantes montent trois vues (avec 3 zooms différents) de l'entrée Nord du village de Burzet. Sur les deux premières, les murs sont constitués de ¾ de roches claires, et 1/4 de roches sombres ; sur la dernière (zoom au maximum), on reconnait granite (parfois à cordiérite), gneiss - migmatite, et basalte, souvent à nodules de péridotite.

Figure 6. Entrée Nord du village de Burzet (Ardèche)


Figure 7. Maisons à l'entrée Nord du village de Burzet (Ardèche)

Zoom sur la partie gauche de la photo précédente.


Figure 8. Mur d'une maison à l'entrée Nord du village de Burzet (Ardèche)

Zoom sur le centre droit de la figure précédente.


Nul besoin de casser les maisons, ni même les affleurements pour échantillonner. En effet, il suffit d'aller dans le torrent voisin, la Bourges, et de se servir en galets, ce qu'ont fait les bâtisseurs des maisons du village.

Figure 9. Le torrent la Bourges et ses galets

On reconnaît sans mal des galets de basalte à nodules de péridotite, de granites et de gneiss.


Figure 10. Vue oblique de la carte géologique de Burzet 1/50.000

La variété des terrains régionaux explique la variété des pierres des murs. La coulée du Quaternaire récent dite du Ray Pic, celle qui passe par Burzet est visible (en violet) au fond de la vallée de la Bourges. On peut noter, surtout en amont que la vallée de la Bourges n'est pas partout occupée par la coulée : 80.000 ans d'érosion (et l'érosion par les crues dites cévenoles est vigoureuse) en sont venu localement à bout !

D'autres basaltes tertiaires (en bleu) sont visible perchés au sommet du plateau. Le granite du Velay est figuré en rose violacé. Migmatites et roches métamorphiques en rose pale, orange, jaune et vert. Seul le coin supérieur gauche est constitué de roches sédimentaires mésozoïques, traversées par les célèbre gorges de l'Ardèche.


Figure 11. Localisation du village de Burzet (Ardèche) sur fond de carte IGN


Localiser sur la carte interactive (Latitude : 44.7408, Longitude : 4.2442)