Mots clés : stratification oblique, progradation, stratification lenticulaire

La falaise de Piolenc (Vaucluse) : les stratifications obliques les plus « vues » (à défaut d'être les plus visitées) de France

Pierre Thomas

Laboratoire de Sciences de la Terre / ENS de Lyon

Olivier Dequincey

ENS de Lyon / DGESCO

30/08/2010

Résumé

Stratifications sur la route des vacances.


Figure 1. Partie Sud de la falaise de Piolenc (Vaucluse)

Partie Sud de la falaise de Piolenc (Vaucluse)

La falaise de Piolenc est constituée de calcaire du Coniacien inférieur (88 Ma, Crétacé supérieur, noté C4a sur la carte géologique).


Figure 2. Partie Nord de la falaise de Piolenc (Vaucluse)

Partie Nord de la falaise de Piolenc (Vaucluse)

La falaise de Piolenc est constituée de calcaire du Coniacien inférieur (88 Ma, Crétacé supérieur, noté C4a sur la carte géologique).


Figure 3. Vue générale de la falaise de Piolenc (Vaucluse)

Vue générale de la falaise de Piolenc (Vaucluse)

La falaise de Piolenc est constituée de calcaire du Coniacien inférieur (88 Ma, Crétacé supérieur, noté C4a sur la carte géologique). Il s'agit de calcaire gréseux jaune, souvent en plaquettes, à stratifications obliques fréquentes, riches en débris de bryozoaires, mollusques et échinodermes. Plusieurs types de stratifications obliques peuvent être observées, et font l'objet de « zooms » dans les figures suivantes : stratifications ondulées (slumps possibles), stratifications obliques progradantes, stratifications lenticulaires…


C'est la rentrée, et beaucoup d'entre nous ont parcouru cet été des centaines de kilomètres d'autoroute. Et bien que rouler sur ces autoroutes ne soit pas le meilleur moyen d'apprécier les richesses géologiques de la France, ce n'est pas impossible. Sur le tronçon de l'autoroute A7 Valence-Orange, l'un des plus chargés d'Europe, on longe les falaises de Piolenc (Vaucluse) quelques kilomètres au Nord d'Orange.

La falaise de Piolenc est constituée de calcaire du Coniacien inférieur (88 Ma, Crétacé supérieur, noté C4a sur la carte géologique). Il s'agit de calcaire gréseux jaune, souvent en plaquettes, à stratifications obliques fréquentes, riches en débris de bryozoaires, mollusques et échinodermes. Plusieurs types de stratifications obliques peuvent être observées, et font l'objet de « zooms » dans les figures suivantes : stratifications ondulées (slumps possibles), stratifications obliques progradantes, stratifications en lentilles.

Les bouchons, très fréquents en ce lieu en juillet et août, permettent d'admirer durant de longues minutes ces falaises et d'en détailler la structure, à défaut de trouver mollusques ou échinodermes. Plus de 4500 véhicules / heure longent ces falaises pendant l'été, qui font donc partie des falaises les plus « vues » de France. Mais combien ont remarqué cette curiosité géologique ? Pensez-y lors de votre prochain passage sur cette autoroute. Les photographies de cet article n'ont pas été prise de l'autoroute A7 (raisons de sécurité et de code de la route) mais d'un pont qui l'enjambe (cf figures 9 et 11).

Figure 6. Détail de stratifications obliques progradantes, falaise de Piolenc (Vaucluse)

Détail de stratifications obliques progradantes, falaise de Piolenc (Vaucluse)

Stratifications visibles en bas de la figure 5.

Pour avoir des détails sur l'origine de telles stratifications, voir "les grès de La caunette". Au centre de l'image, les couches progradantes semblent « plissées » (slump, ou déformation tectonique dysharmonique acquise lors du plissement de la région ?).


Figure 7. Détail de stratifications lenticulaires, falaise de Piolenc (Vaucluse)

Détail de stratifications lenticulaires, falaise de Piolenc (Vaucluse)

Stratifications visibles au centre de la figure 5.


Figure 8. Détail de stratifications obliques progradantes, falaise de Piolenc (Vaucluse)

Détail de stratifications obliques progradantes, falaise de Piolenc (Vaucluse)

Stratifications visibles en haut de la figure 5.


 

Figure 9. Localisation de la falaise de Piolenc (cadre bleu) et du site de prise de vue (croix bleue)

Localisation de la falaise de Piolenc (cadre bleu) et du site de prise de vue (croix bleue)

Figure 10. Le site de Piolenc (croix rouge) sur le bord de l'autoroute A7 au Nord d'Orange

Le site de Piolenc (croix rouge) sur le bord de l'autoroute A7 au Nord d'Orange

Figure 11. Le site des prises de vue (patte d'oie rouge) et l'emplacement des falaises de Piolenc (cadre rouge)

Le site des prises de vue (patte d'oie rouge) et l'emplacement des falaises de Piolenc (cadre rouge)

Au fond, le Mont Ventoux.


Figure 12. Cadre géologique des falaises de Piolenc (cerclées de rouge)

Cadre géologique des falaises de Piolenc (cerclées de rouge)

Le nom de Piolenc est également connu des paléontologues, car dans la couche immédiatement supérieure à notre Coniacien inférieur (Coniacien supérieur et Santonien, C5-C4b) une riche flore fossile a été décrite, ainsi que de l'ambre.

Notons enfin que la même couche calcaire que celle des falaises de Piolenc affleure sous la citadelle de Mornas, quelques kilomètres plus au Nord. Falaise et citadelle sont parfaitement visibles de l'autoroute. Une deuxième raison de quitter l'autoroute dans ce secteur !

Figure 13. La citadelle de Mornas, quelques kilomètres au Nord de Piolenc (Vaucluse)

La citadelle de Mornas, quelques kilomètres au Nord de Piolenc (Vaucluse)

La citadelle est bâtie sur les mêmes calcaires Coniacien inférieur qu'à Piolenc, mais leurs stratifications obliques sont moins visibles.


Mots clés : stratification oblique, progradation, stratification lenticulaire