Tourbillon dans un lac sibérien

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire des Sciences de la Terre

Emmanuelle Cecchi

Benoît Urgelli

ENS Lyon / DGESCO

20/01/2003

Résumé

Vue aérienne d'un vortex à l'embouchure d'une rivière dans un lac.


Figure 1. Vue aérienne d'un tourbillon dans un lac Sibérien

Vue aérienne d'un tourbillon dans un lac Sibérien

Un tourbillon est visible dans le lac, à l'endroit où se jette une rivière. Altitude de la prise de vue : 6000 m.


Figure 2. Vue aérienne d'un tourbillon dans un lac Sibérien

Vue aérienne d'un tourbillon dans un lac Sibérien

Un tourbillon est visible dans le lac, à l'endroit où se jette une rivière. Altitude de la prise de vue : 6000 m.


Il s'agit de deux vues aériennes d'un lac de Yakoutie du Nord dans lequel se jette une rivière. La rivière est très chargée en sédiments ; le lac est rempli d'eau limpide. Ce contraste de turbidité des deux eaux permet de visualiser le tourbillon occasionné par l'arrivée de la rivière dans les eaux calmes du lac.

On peut comparer la forme de ce tourbillon (vortex) avec celui que forment parfois les phénomènes météorologiques (terrestres ou martiens), ou que l'on obtient quand on modélise la montée d'un panache mantellique (point chaud) au sein du manteau.

Figure 3. Tourbillons dans les atmosphériques terrestre et martienne

Tourbillons dans les atmosphériques terrestre et martienne

En haut, interaction entre un vent de sable venant du Sahara et l'atmosphère située au-dessus de l'Atlantique.

En bas, giga-tourbillon dans l'atmosphère martienne en périphérie de la calotte polaire Nord.


Figure 4. Modélisation d'un panache mantellique

Modélisation d'un panache mantellique

Photographie de modélisation d'un panache mantellique. Extrait de "modélisation de la convection par ombroscopie".