L'origine du monde

Les sols : formation, biodiversité, rôles… et tout ce qui s'y joue à toutes les échelles (de la bactérie à la planète).

Après nous avoir fait prendre conscience de l'importance des “microbes” et plus largement des interactions entre les êtres vivants de toutes tailles avec Jamais seul, puis nous avoir entrainé dans la découverte des tannins et de leur importance dans le monde qui nous entoure et dans notre civilisation avec Les goûts et les couleurs du monde, Marc-André Selosse nous propose, avec L'origine du monde, de revisiter le sol pour non seulement en lister les composantes minérales et vivantes mais aussi pour prendre conscience de la variété des êtres vivants qui y résident et qui interagissent entre eux et avec le reste de la planète en régulant altération, ruissellement… et même le climat. Il nous fait aussi prendre conscience de l'importance pour l'Homme de préserver ces sols afin de continuer à bénéficier de leurs services aussi divers que parfois difficiles à discerner.

Sur la forme, on retrouve la construction des ouvrages précédents avec, pour chaque chapitre, une courte introduction, puis la construction d'une idée, d'un concept à travers divers exemples, avant de replacer cette “découverte” dans  la progression générale de l'ouvrage. On chemine donc pas à pas avec l'auteur qui nous rappelle régulièrement ce que l'on a vu et ce à quoi on va ensuite s'intéresser. Une bibliographie généraliste et un glossaire assez bref mais essentiel complètent l'ouvrage. Comme pour son précédent livre, des dessins d'Arnauld Rafaelian apportent une petite note humoristique toujours en lien avec le propos.

Les enseignants de SVT, d'écologie, de pédologie… trouveront là toutes les bases incontournables pour traiter de la description des sols, des mécanismes qui s'y déroulent, mais aussi des interactions avec l'Homme (dégradations, pratiques culturales respectueuses, prise en compte du cycle du carbone…). On y trouve une foultitude d'exemples variés pour illustrer bien des cours (où l'on découvrira, par exemple, que l'organisme vivant le plus gros au monde habite le sol).

Pensé pour être à la portée du plus grand nombre, ce livre s'adresse plus généralement à toute personne désireuse d'en apprendre un peu plus sur les sols qui, de plus, découvrira les liens nombreux, les actions et rétroactions variées qui unissent non seulement les êtres vivants du sol mais plus largement tous les êtres vivants (même marins) et les grands cycles planétaires (climats, cycles géochimiques). Une fois de plus l'Homme est remis à sa place, celle d'un organisme doté d'intelligence qui doit lui permettre de comprendre le monde qui l'entoure, de prendre conscience de sa place réelle, et de préserver son environnement pour le transmettre aux générations futures.

 

M.-A. Selosse, 2021. L'origine du monde – Une histoire naturelle du sol à l'intention de ceux qui le piétinent, Actes Sud, 480p., ISBN 978-2-330-15267-3 - 24€ (version papier)

Présentation du livre par sur le site d'Actes Sud et sur YouTube.

Ce livre est l'occasiont d'évoquer deux bandes dessinées de Mathieu Burniat, Sous terre (2021), écrit en collaboration avec M.-A. Selosse, et Le mystère du monde quantique (2016), scénario de Thibault Darmour. Chaque livre déroule une intrigue “classique” tout en abordant une thématique scientifique. Le premier raconte le recrutement de son successeur au royaume des morts par un Hadès démissionnaire par une série d'épreuves permettant de découvrir les sols, alors que le second raconte les errements d'un aventurier marqué par la perte (ou pas) de son compagnon canin auquel des physiciens historiques vont expliquer les bases de la physique quantique.

Si les apports scientifiques peuvent sembler pauvres pour un “spécialiste”, ils permettent d'aborder facilement des thématiques peu connues. Étant plus pédologue que physicien quantique (ou encore moins physicien quantique que pédologue), les bases de pédologie m'ont semblé limitées et connues alors que j'ai pris un réel plaisir à (re)découvrir des explications simples de physique. Une enquête complémentaire peu rigoureuse réalisée sur une élève (échantillon de taille n=1), montre le plaisir à suivre les héros dans leurs histoires et celui de découvrir quelques bases scientifiques. À commander d'urgence pour les bibliothèques et CDI. Des documents utilisables pour l'enseignement scientifique de première et terminale.

 

O.D. – 10/11/2021