Le Gros Caillou de la Croix-Rousse

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire des Sciences de la Terre

Emmanuelle Cecchi

Florence Kalfoun

ENS Lyon / DGESCO

01/12/2003

Résumé

Un bloc erratique lyonnais célèbre, le "Gros Caillou". Glaciations, glaciers et moraines.



Les collines de la Croix Rousse et de Fourvière, à Lyon, sont recouvertes par des moraines frontales rissiennes (avant-dernière glaciation quaternaire), moraines déposées à leur terminaison par les glaciers venant des Alpes. Ces moraines contiennent des cailloux de toutes tailles, dont d'énormes blocs, nommés "blocs erratiques". Le Gros Caillou est le plus célèbre bloc erratique lyonnais ; il a été dégagé et mis en valeur au début du 20ème siècle lors des travaux d'aménagement d'un funiculaire. Il trône maintenant dans un quartier de la Croix Rousse, justement nommé "Le Gros Caillou".

Figure 2. Photographie, en 2012, du "Gros Caillou" sur le Plateau de la Croix-Rousse, Lyon (69)

Photographie, en 2012, du "Gros Caillou" sur le Plateau de la Croix-Rousse, Lyon (69)

Mise à jour en 2012, après quelques travaux d'aménagement du quartier de la Croix-Rousse.


Ce gros caillou est constitué de quartzite triasique métamorphique. Les affleurements de ce type de terrains les plus proches sont situés en Haute Maurienne ou en Haute Tarentaise, à plus de 175 km de Lyon. Ce bloc erratique a donc été déplacé par les glaciers du Riss d'au moins de 175 km.

Le maximum glaciaire du Riss (-140 000 ans) correspond à l'extension maximale des glaciers alpins, qui ont atteint le site de Lyon, sans jamais le dépasser. Lors de la dernière glaciation (le Würm, -18 000 ans), les glaciers alpins s'arrêtaient une vingtaine de kilomètres à l'Est de Lyon, juste avant l'aéroport Saint Exupéry.

La carte ci-après (extrait de la carte BRGM au 1/250 000 de Lyon) montre bien l'emplacement du Gros Caillou (marque rouge), de la moraine terminale du Riss ( trait bleu foncé) et du Wurm (trait vert).

Sur la figure suivante, on a un aperçu de ce que devait être le paysage sur la Croix Rousse lors du dernier maximum glaciaire du Wurm, avec des rennes gambadant au pied du Gros Caillou, à 20 km à l'ouest du front du glacier würmien.

La semaine prochaine, nous vous montrerons des vues du site de Lyon pendant le maximum glaciaire du Riss.

Figure 3. Le "Gros Caillou" de la Croix Rousse au Würm... ou presque

Le "Gros Caillou" de la Croix Rousse au Würm... ou presque

Figure 4. Carte de la région lyonnaise (BRGM) situant le "Gros Caillou"

Carte de la région lyonnaise (BRGM) situant le "Gros Caillou"

En rouge : le "Gros Caillou", en bleu foncé : moraine terminale du Riss, en vert: moraine terminale du Würm.

D'après : carte BRGM 1/250 000 de Lyon, modifiée.