Sills basaltiques dans les vallées du massif du Piton des Neiges, île de La Réunion

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire de Géologie de Lyon

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

03/06/2013

Résumé

Sills recoupant coulées et pyroclastites sur les flancs d'un volcan.


Figure 1. Sills basaltiques intrusifs dans un ensemble de coulées et de pyroclastites, vallée de la Rivière des Fleurs Jaunes, cirque de Salazie, île de La Réunion

Sills basaltiques intrusifs dans un ensemble de coulées et de pyroclastites, vallée de la Rivière des Fleurs Jaunes, cirque de Salazie, île de La Réunion

L'affleurement est globalement stratifié horizontalement, et est il difficile de savoir si une "couche" de basalte est une coulée ou un sill, sauf si cette couche de basalte est sécante sur l'ensemble de la stratification. C'est le cas ici, où 2 couches de basaltes très résistantes (donc en saillie) recoupent la stratification : une couche inférieure ne recoupant qu'à peine la stratification générale, et une couche supérieure (tangentant le sill inférieur au centre de la photo) nettement sécante sur la stratification générale.


L'île de La réunion est composée de deux volcans, le volcan (actif) de la Fournaise, posé sur le massif du Piton des Neiges, énorme stratovolcan éteint. La partie Ouest du massif de la Fournaise et l'ensemble du massif du Piton des Neiges sont entaillées de profondes vallées, permettant de découvrir l'architecture interne de ces massifs volcaniques. Nous vous présentons aujourd'hui deux secteurs montrant qu'en plus de coulées superposées, de dépôts pyroclastiques et de dykes, ces massifs volcaniques sont aussi constitués de sills, filons de roche magmatiques plus ou moins horizontaux s'insinuant entre les strates et autres coulées du volcan. Le premier secteur se trouve dans le cirque de Salazie, au bord de la Rivière des Fleurs Jaunes entre Grand Îlet et Mare Vieille Place. On peut approcher les falaises intrudées de ces sills, sans avoir la possibilité d'avoir une vue d'ensemble globale. Le deuxième secteur se trouve dans la vallée du Bras des Roches Noires. On ne peut pas approcher des sills photographiés, mais on en avoir une vue d'ensemble depuis le belvédère de Bois Court.

Figure 2. Détail des deux sills de la figure 1, cirque de Salazie, île de La Réunion

Détail des deux sills de la figure 1, cirque de Salazie, île de La Réunion

Figure 3. Détail des deux sills de la figure 1, cirque de Salazie, île de La Réunion

Détail des deux sills de la figure 1, cirque de Salazie, île de La Réunion

Figure 4. Détail des deux sills de la figure 1, cirque de Salazie, île de La Réunion

Détail des deux sills de la figure 1, cirque de Salazie, île de La Réunion

Figure 5. Gros plan sur une portion d'un sill montrant une prismation verticale grossière

Gros plan sur une portion d'un sill montrant une prismation verticale grossière

Cette prismation verticale est à comparer avec la prismation horizontale que l'on trouve dans les dykes.


Figure 6. Vue générale de l'île de La Réunion

Vue générale de l'île de La Réunion

À droite (Est) de la limite verte se trouve le massif du Piton de la Fournaise, qui n'est entaillé par l'érosion que dans sa partie Ouest. À gauche de la ligne verte (Ouest) se trouve le massif du Piton des Neiges, complètement entaillé par l'érosion, avec entre autres les trois célèbres cirques de Mafate, Cilaos et Salazie et de nombreuses vallées spectaculaires.

La punaise jaune localise les sills des figures du cirque de Salazie (ci-dessus) ; la punaise rouge ceux des figures du belvédère du Bois Court (ci-dessous).


Figure 7. Vue d'ensemble de la vallée du Bras des Roches Noires depuis le belvédère de Bois Court, île de La Réunion

Vue d'ensemble de la vallée du Bras des Roches Noires depuis le belvédère de Bois Court, île de La Réunion

On s'intéresse au principal arrachement qui permet de voir une coupe du flanc Est du Massif du Piton des Neiges.


Figure 8. Zoom sur un arrachement dans la vallée du Bras des Roches Noires, vu depuis le belvédère de Bois Court

Zoom sur un arrachement dans la vallée du Bras des Roches Noires, vu depuis le belvédère de Bois Court

On s'intéresse au principal arrachement qui permet de voir une coupe du flanc Est du Massif du Piton des Neiges.


Figure 9. Zoom sur l'arrachement de la figure précédente, montrant que le flanc Est du Piton des Neiges est fait d'un empilement de dizaines de couches de basalte

Zoom sur l'arrachement de la figure précédente, montrant que le flanc Est du Piton des Neiges est fait d'un empilement de dizaines de couches de basalte

Vu de loin, il est difficile de savoir si ces couches sont des coulées ou des sills, sauf quand l'une de ces couches est nettement sécantes par rapport à la stratification générale. C'est le cas de la couche au centre gauche de l'image, qui est indiscutablement un sill.


Figure 10. Situation de l'île de La Réunion dans l'Océan Indien

Situation de l'île de La Réunion dans l'Océan Indien