Mots clés : rose des sables, gypse, argile, nappe phréatique, eau séléniteuse, évaporation, cristallisation

Comment se forment les roses des sables ?

Pierre Thomas

ENS Lyon, Laboratoire des Sciences de la Terre

Benoît Urgelli

ENS Lyon / DGESCO

23/08/2003

Résumé

La formation des roses des sables en milieu désertique ou péri-lacustre sous climat chaud.


Table des matières

Question

"« Comment se forment les roses des sables de Tunisie ?". »

Question posée par K.R. le 11 juillet 2003 par courrier électronique.

Réponse

Les roses des sables sont des cristallisations de gypse. Ce gypse cristallise au sein d'un milieu tendre et déformable (argile, sable).

À partir d'un germe quelconque croissent des cristaux de gypse un peu dans toutes les directions. En grossissant, ces cristaux "repoussent" le milieu externe tendre.

Figure 1. Rose des sables

Rose des sables

Provenance fort probable : Tunisie.


Pourquoi du gypse se forme-t-il ?

Il pousse souvent "intra-roche" (argile, sable) quand cette roche est imbibée par une nappe phréatique riche en sulfates et en calcium (eau dite séléniteuse).

Si, suite à l'évaporation, la concentration ionique de cette nappe augmente, alors du gypse va cristalliser dans la roche imbibée d'eau "gypseuse".

Cela peut se faire assez souvent dans du sable, au toit de la nappe phréatique, enfoui sous quelques mètres ou dizaines de mètres de sable.

On trouve de telles "roses" dans les déserts, mais aussi dans beaucoup de milieux "péri-lacustres" en climat chaud.

Il existe en France des roses dans des argiles / marnes de l'Oligocène en Auvergne ou dans le Vaucluse.

Figure 2. Rose des sables de Provence

Rose des sables de Provence

Seul l'échantillon de gauche est extrait de sa gangue argileuse.


Mots clés : rose des sables, gypse, argile, nappe phréatique, eau séléniteuse, évaporation, cristallisation