Fonte des glaces, dilatation thermique de l'eau et montée du niveau marin

Pierre Thomas

Laboratoire de Sciences de la Terre, ENS-Lyon.

Florence Kalfoun

ENS Lyon / DGESCO

01/03/2004

Résumé

Quel est le facteur principal influant sur la montée du niveau des mers : fonte des glaces ou dilatation thermique ?


Table des matières

Question

« Selon vous parmi ces 2 facteurs, fonte des glaces et dilatation de l'eau due à l'élévation de température, quel est le plus impliqué dans la montée du niveau marin ? »

Réponse

Depuis un siècle, le niveau moyen des mers est monté d'une quinzaine de centimètres. Pendant la même période, la température moyenne de la Terre a augmenté de 0,6°C. Le coefficient de dilatation thermique de l'eau est de 2,6.10-4°C-1. La tranche d'eau des océan est divisée par la thermocline, qui sépare les eaux profondes, froides, des eaux superficielles en équilibre avec la température de l'atmosphère. Cette thermocline se situe en moyenne vers 1000 m de profondeur.

Si le premier kilomètre de la mer (105 cm) voit sa température monter de 0,6°C, cela entraîne une dilatation de : 105 x 2,6.10 -4 x 0,6 = 15,6 cm. On voit donc que l'ordre de grandeur de la dilatation thermique correspond à peu près à la dilatation observée, ce qui permet de dire que pour l'instant la fonte des glaciers n'a qu'un rôle négligeable (ou du moins largement minoritaire).

Remarque. Les glaciers qui ont fondu notablement depuis un siècle ne sont que les glaciers de montagnes. La fonte des 2 grandes calottes (Groenland et Antarctique) n'a pas encore commencé de façon significative.