“Géologie de la France” et guides géologiques

Découvrir la géologie de la France de manière chronologique et en s'appuyant sur le terrain.

D. Quesne et A. Kersuzan ont publié en 2018 chez Omniscience un ouvrage intitulé Géologie de la France. Profitons de son entrée à la bibliothèque de sciences de la Terre de l'agrégation de SV-STU depuis la session 2020 (et son maintien à la liste “allégée” de la session 2021) pour parcourir ce livre et jeter un œil à la collection de guides géologiques publiée chez le même éditeur.

Géologie de la France.

La découverte de la géologie de la France (métropolitaine) est proposée de manière chronologique (petite exception géographique à l'intérieur du cycle alpin). Cinq chapitres composent ce parcours dans le temps : le Protérozoïque (cycle icartien, cycle cadomien), le cycle varisque (éo-varisque, la suite), l'intervalle téthysien (Trias, Jurassique), le cycle alpin (bassin parisien, bassin aquitain, Pyrénées, Provence, chaine des Alpes, régions associées), l'épilogue glaciaire (Riss, Würm, Petit Âge Glaciaire). Des références bibliographiques sont données en fin de chaque chapitre. Enfin, cinq courtes annexes et un glossaire permettent de préciser les notions et termes géologiques vus dans l'ouvrage.

Les illustrations sont nombreuses et variées : photographies, photographies interprétées, cartes, schéma… Les figures, cartes et schémas non originaux ont été redessinés, ce qui donne une cohérence aux illustrations à l'intérieur d'un chapitre (cartes et coupes avec les mêmes codes couleurs) et tout au long du livre, et leur permet d'illustrer exactement le propos tout en ne s'appropriant pas leur paternité puisque les sources sont, si nécessaire, citées. On notera que toute la démarche s'appuie avant tout sur de nombreuses observations directes ou indirectes de terrain, même si, bien sûr, les interprétations et conclusions sont plus générales.

Un bon ouvrage généraliste pour se forger une base de connaissances régionales et chronologiques sur la géologie de la France métropolitaine. À conseiller, entre autres, à tous les étudiants de géologie et de SVT.

D. Quesne, A. Kersuzan, 2018. Géologie de la France, Omniscience, 256p., ISBN 978-2-916097-93-0, 32€

 

La collection Guides géologiques d'Omniscience, comparaison avec d'autres collections.

Les guides géologiques Omniscience / BRGM peuvent rappeler, du fait de la couleur dominante de leur couvertures les “fameux” « guides rouges Masson ». Comparons ici trois collections qui ont chacune leur marque de fabrique.

Historiquement, la collection Masson des Guides géologiques régionaux (à la couverture rouge) propose des ouvrages présentant les principaux sites géologiques d'intérêt dans une “région” française parfois assez large. Ces guides s'adressent à un public averti qui désire aller voir sur le terrain les sites de références de la géologie française. Les sites choisis, abondamment décrits, expliqués et illustrés, sont répartis dans des grands circuits thématiques à suivre en voiture (sites séparés de plusieurs kilomètres en général). Cette collection “historique” est arrêtée chez Masson, mais les guides sont toujours disponibles chez Elsevier-Masson (à retrouver chez les libraires, mais pas mis en valeur sur le site de l'éditeur). Depuis 2002, les nouveaux guides ou leurs nouvelles éditions sont publiés chez Dunod “hors collection” (pas de “sorties” récentes).

La volonté de présenter les sites les plus remarquables se retrouve dans la collection des Curiosités géologiques du BRGM (BRGM éditions et site de la SGF), guides visant un public averti, mais aussi un public plus large qui s'intéresse à la géologie si peu que ce soit avec des sites assez “remarquables” / “démonstratifs”. Deux distinctions de taille. Tout d'abord, les curiosités sélectionnées le sont dans un périmètre géographique très restreint : pas de guide de la Bretagne, mais les curiosités de la presqu'ile de Crozon ou du Léon (sans oublier les outre-mers). Ensuite, les sites sont présentés indépendamment les uns des autres, pas de circuit “imposé”. Ces guides commencent toujours par une présentation du contexte géologique (y compris les aspects “appliqués”, anthropiques) du territoire concerné, avant d'aborder les sites sélectionnés, puis de présenter les principales caractéristiques des milieux naturels rencontrés, pour finir par des informations variées en annexes.

En ce qui concerne la collection des Guides géologiques Omniscience / BRGM éditions (aussi proposés sur le site de la SGF), on passe à une autre approche… avec une couverture essentiellement rouge. On reste à l'échelle “locale” mais on repasse à des circuits sous forme d'itinéraires à parcourir à pied en une demi-journée ou une journée (très rarement, un site est éloignés des autres et nécessite de prendre un véhicule si on veut l'incorporer au circuit). Ils commencent par une brève histoire géologique du territoire parcouru, suivent alors les circuits (généralement 10) puis généralement un glossaire et une bibliographie. Au début de chaque circuit, une fiche-type rappelle le matériel nécessaire (dont les cartes), la difficulté du circuit, les “curiosités” rencontrées, l'accès au point de départ et, éventuellement, des recommandations. La description des circuits est parfois succincte, mais les cartes et indications principales sont toujours renseignées. De nombreuses données “naturalistes” (végétations, animaux) accompagnent les présentations géologiques. Des données historiques et des fiches découvertes (géologiques ou écologiques) enrichissent aussi ces guides. Au final, on a entre les mains un guide de balade assez complet. Si ces guides méritent l'adjectif “géologique” ce n'est pas pour leur apport géologique au public le plus averti, mais plutôt parce qu'ils proposent des balades naturalistes très documentées basées sur un circuit ayant un intérêt géologique. Une bonne base donc pour faire découvrir des sites intéressants à un public naturaliste réticent ou non à la géologie (associations, élèves, étudiants…), voire pour une excursion en famille ou entre amis. Si un “géologue” se sentira frustré par rapport aux informations proposées dans les autres types de guides, il pourra cependant y trouver des circuits intéressants, éventuellement différents des parcours “classiques”, même s'il lui faudra compléter les données par d'autres sources pour assouvir ses besoins géologiques.

 

O.D., C.L., D.M. – 31/03/2021