Mots clés : volcan, basalte, roche volcanique, bombe volcanique, fuseau, éruption strombolienne, oxyde ferrique, irisation, Myvatn

Mini et maxi bombes fuselées

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire des Sciences de la Terre

Florence Kalfoun

ENS Lyon / DGESCO

10/01/2005

Résumé

Des bombes volcaniques de tailles diverses, Myvatn (Islande) et Puy de Pognat.


Figure 1. Mini bombe volcanique d'Islande

Mini bombe volcanique d'Islande

Lors d'éruption volcanique "strombolienne", des paquets de lave encore liquide sont projetés dans les airs. S'ils tournoient et se solidifient de façon contemporaine au cours de leur trajet aérien, ils prennent une forme fuselée, forme qu'ils vont conserver en retombant au sol. On obtiendra ce que l'on appelle des bombes fuselées.

Ces bombes fuselées peuvent être de tailles très variables, allant du centimètre au mètre. En témoignent ces deux images. La figure 1 est une mini bombe récoltée dans la région de Myvatn (Islande). Les irisations proviennent d'une très fine couche d'oxyde ferrique , oxyde "exsudé " du verre volcanique lors de sa solidification. La finesse de cette couche provoque des phénomènes de diffraction de la lumière, d'où les irisations.

La figure 2 est une bombe photographiée en place dans la carrière du Puy de Pognat (63).

Figure 2. Maxi bombe volcanique, en place dans la carrière du Puy de Pognat (63)

Maxi bombe volcanique, en place dans la carrière du Puy de Pognat (63)

Mots clés : volcan, basalte, roche volcanique, bombe volcanique, fuseau, éruption strombolienne, oxyde ferrique, irisation, Myvatn