Influence de la couverture nuageuse sur le forçage radiatif

Influence de la couverture nuageuse sur le forçage radiatif

Nous vous proposons d'étudier l'influence de la couverture nuageuse sur le bilan énergétique de la surface terrestre.
Pour cela, nous prenons les mêmes conditions de référence que pour la partie précédente et nous ajoutons un nuage dont nous pouvons faire varier l'émissivité IR (comportement vis à vis des grandes longueur d'ondes) et l'épaisseur optique (comportement vis à vis des courtes longueurs d'ondes). L'épaisseur optique d'un nuage est d'autant plus élevée que son contenu en eau liquide est élevé est que le rayon des gouttes est faible).

  • En cliquant sur le premier bouton, vous aurez la variation du bilan net d'énergie à la surface terrestre (variation du forçage radiatif à la surface de la Terre). Si la variation est positive, l'ajout du nuage fait gagner de l'énergie à la surface terrestre par rapport à une situation en ciel clair. La température de la surface augmentera.
  • En cliquant sur le deuxième bouton, vous visualisez la variation des profils de refroidissement et d'échauffement par rapport au graphe précédent.

 

Choisir l'épaisseur optique du nuage :
Choisir l'émissivité IR du nuage (entre 0 et 1) :
Cliquez sur le bouton pour calculer la variation du forçage radiatif en surface

Cliquez sur le bouton pour visualiser l'échauffement visible et le refroidissement IR atmosphérique