Résultats de la recherche

Critères de votre recherche

  • Mot(s) clé(s) :
  • Date :
    Durant l'année saisie.
    Avant et durant l'année saisie.
    Depuis l'année saisie.
  • Auteur :
  • Contributeur :
Il y a 7 éléments qui correspondent à vos termes de recherche. Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez ? Essayez la recherche multi-critères pour des critères de recherche plus précis.
article.png donnee.png  Datations Rb-Sr des granites du Massif Central (Planet-Terre) [ 100 %] par Danielle Briot , publié le 2002-11-24
Quelques exemples de datation par la méthode rubidium-strontium.
article.png donnee.png  Datation Sm-Nd des gabbros du Chenaillet (Planet-Terre) [ 100 %] par Renaud Caby, publié le 2002-07-15
Exemple de datation Samarium-Néodyme : les gabbros du Chenaillet.
conference.png type-video.png diaporama.png  La géochronologie, datation absolue (Planet-Terre) [ 100 %] par Stéphanie Duchêne , publié le 2002-05-15
Les isotopes radioactifs, principes de la radiochronologie.
breve.png  À propos du spectromètre de masse (Planet-Terre) [ 87 %] par Danielle Briot , publié le 2002-12-12
Mode de fonctionnement du spectromètre de masse, méthodes chimiques pour effectuer les mesures.
article.png  Fractionnement chimique des éléments Rb et Sr lors de la cristallisation d'un magma et conséquence isotopique (Planet-Terre) [ 87 %] par Danielle Briot , publié le 2002-12-12
Comportement chimique du rubidium et du strontium au cours de la cristallisation fractionnée d'un magma, et évolution des rapports isotopiques.
article.png  La géochronologie absolue, cas de la méthode Rb-Sr (Planet-Terre) [ 87 %] par Danielle Briot , publié le 2002-07-07
Principe de la méthode de datation radiochronologique, application au couple rubidium-strontium. Mesures des rapports isotopiques, notion d'erreur statistique.
conference.png type-video.png telechargement.png  La mesure du temps : la datation absolue (Planet-Terre) [ 75 %] par Loic Labrousse, publié le 2005-05-17
Cette conférence traite des principes de la chronologie absolue. L'exemple du carbone 14, du couple rubidium/strontium et la méthode argon/argon sont traités. La notion de température de fermeture est également abordée.