Mots clés : éclipse de Soleil, éclipse partielle, croissant de Soleil, principe de la chambre noire, observation astronomique, éclipse de Lune, éclipse annulaire

Éclipse partielle de Soleil, mercredi 29 mars 2006, entre 11h30 et 13h30

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire des Sciences de la Terre

Florence Kalfoun

ENS Lyon / DGESCO

25/03/2006

Résumé

Les prochaines éclipses de Soleil et de Lune, mode d'observation d'un éclipse de Soleil avec une écumoire.



Le mercredi 29 mars 2006, entre 11h 30 et 13h 30, une éclipse partielle de soleil sera visible de toute la France métropolitaine. La part cachée du soleil sera de 25% au Nord Ouest, à 55% au Sud Est (voir figure 2). Si vous souhaitez sensibiliser vos élèves à ce spectacle astronomique, il faudra en profiter, car il n'y aura plus d'éclipse (partielle) de soleil visible de France métropolitaine pendant une période scolaire avant le 4 janvier 2011 (et ce sera peut-être encore les vacances de Noël).

Et rappelons que la prochaine éclipse totale visible dans un pays voisin n'aura lieu que le 12 août 2026, en Espagne, et que la prochaine éclipse totale visible de France métropolitaine aura lieu le 3 septembre … 2081.


Rappelons que si regarder le soleil à l'œil nu pendant une éclipse totale ne présente aucun danger (pas de lunette pendant la phase totale en 2081 !), il n'en est pas de même avec un soleil partiellement éclipsé. Regarder le soleil partiellement éclipsé n'est pas plus dangereux qu'en période ordinaire, mais pas moins non plus. Regarder fixement le soleil normal pendant plus de quelques secondes à l'œil nu (ou avec de mauvaises protection) est très mauvais pour la vue. C'est exactement la même chose, le même risque, avec un soleil partiellement éclipsé, si ce n'est que pendant une éclipse on a envie de se forcer à regarder le Soleil en face, ce qui ne nous viendrait pas à l'idée en période normale. Mais le soleil éclipsé n'émet rien de spécial, aucun rayonnement nocif…. Si une prudence normale est (comme toujours) de mise, l'excès de précaution tourne au ridicule, et est même contradictoire avec le rôle que devrait avoir l'Education Nationale.

La revue Ciel et Espace, dans son numéro de mars 2006, cite 2 exemples de ce qui ne devrait pas arriver dans un établissement de l'Éducation Nationale. Dans un collège des Hauts de Seine, Valentin, passionné d'astronomie, a attendu longtemps ce 3 octobre 2005 pour voir sa première éclipse. Malheureusement, Valentin s'est retrouvé bouclé dans sa classe rideaux tirés, comme si un "rayon de la mort" s'apprêtait à tuer quiconque s'exposait à la lumière du soleil. L'art et la manière de faire échouer des vocations scientifiques ! Dans un autre établissement (de l'Éducation Nationale Française, pays, dit-on, de Descartes), un enseignant éberlué a vu, pendant l'éclipse d'octobre 2005, des élèves se baisser dans les couloirs pour éviter de croiser les rayons du soleil partiellement éclipsé qui passaient par les fenêtres.

La simple prudence n'oblige pas à avoir des peurs moyenâgeuses !

Une éclipse partielle, c'est l'occasion de faire de l'astronomie, d'expliquer le côté "prédictible" des sciences… (et de faire une comparaison avec l'astrologie), de parler des orbites et de leur inclinaison … C'est aussi l'occasion, avec un collègue physicien, de faire un peu d'optique, par exemple d'expliquer le principe de la "chambre noire", très voisin de celui de l'œil (cf. figure 3).

Figure 3. Le principe de la chambre noire


L'image à travers un trou du soleil partiellement éclipsé, au lieu d'être circulaire, aura alors la forme d'un croissant.

Cela peut se voir sous un arbre, comme l'avait déjà signalé en 1880 Camille Flammarion dans son Astronomie Populaire. Sous un arbre, on voit souvent des taches de lumière circulaires. Ce n'est pas parce que les trous entre les feuilles sont ronds, mais parce qu'ils jouent le rôle d'orifices de chambre noire, et forment au sol autant d'images du Soleil qu'il y a de trous dans le feuillage (voir figure 4).

Figure 4. Taches circulaires sous un arbre

Chaque tache est l'image du Soleil.


Si on regarde les taches de soleil sous un arbre pendant une éclipse partielle, les taches de lumière ont la forme de croissants, inversés de 180° par rapport à la réalité (figures 5 et 6). Cela se voit bien sur un sol clair et uni, ou en amenant un drap blanc que l'on met sous l'arbre (figure 6).

Figure 5. Taches en forme de croissants visibles sous un arbre

Chaque tache est l'image du Soleil partiellement éclipsé.


Figure 6. Multiples images d'un croissant de soleil partiellement éclipsé, vues sur un drap placé sous un arbre

Photographie prise au Zimbabwe le 21 juin 2001.


On peut remplacer les trous d'un feuillage par n'importe quel objet percé, une écumoire par exemple (voir figure 7). Et dans ce type d'observation, pas de danger pour les yeux ! Et ce n'est même pas la peine de se préoccuper pour savoir si l'arbre ou l'écumoire sont aux normes !


Les éclipses, de Lune ou de Soleil, totales, annulaires ou partielles ont lieu environ tous les 6 mois (voir pourquoi sur le site CultureSciences-Physique). Mais seul un faible pourcentage est visible d'un lieu donné. A titre indicatif, voici la liste des éclipses pour les 6 prochaines années:

Éclipse de Soleil

Éclipse de Lune

29 mars 2006, T, PF

14 mars 2006, P, IF

22 septembre 2006, A, IF, A en Guyane

7 septembre 2006, P, IF

19 mars 2007, P, IF

3 mars 2007, T, VF

11 septembre 2007, P, IF

28 août 2007, T, IF

7 février 2008, A IF

21 février 2008, T, VF

1 août 2008, T, PF

16 août 2008, P, VF

26 janvier 2009, A, IF, P à la Réunion

9 février 2009, P, IF

22 juillet 2009, T, IF, P dans les TOM du Pacifique

7 juillet 2009, P, IF

15 janvier 2010, A, IF, P à la Réunion

31 décembre 2009, P, VF

11 juillet 2010, T, IF

26 juin 2010P, IF

4 janvier 2001, P, PF

21 décembre 2011, T, PF

1 juin 2011, P, IF

15 juin 2011, T, PF

25 novembre 2011, P, IF

10 décembre 2011, T, PF

20 mai 2012, A, IF

4 juin 2012,P, IF

13 novembre 2012, T, IF, dans TOM du Pacifique

28 novembre 2012, P, IF

Avec T = totale, P = partielle, A = annulaire, PF = partielle en France métropolitaine, IF = invisible en France métropolitaine, VF = visible en France métropolitaine.

Des liens utiles :

Des images de l'éclipse du 29 mars 2006 (site du LESIA) : prises en Turquie, prises en Egypte.

Mots clés : éclipse de Soleil, éclipse partielle, croissant de Soleil, principe de la chambre noire, observation astronomique, éclipse de Lune, éclipse annulaire