Un bonhomme de lave

Pierre Thomas

Laboratoire de Sciences de la Terre / ENS Lyon

Florence Kalfoun

ENS Lyon / DGESCO

19/12/2005

Résumé

Structures observables sur des coulées de lave fluide.


Figure 1. Coulée du Piton de la Fournaise, La Réunion


C'est la semaine de Noël, du début de l'hiver… Aussi, à défaut de Père Noël ou de bonhomme de neige, nous vous présentons un "bonhomme de lave". Cette photographie (figure 1) a été prise sur une coulée récente (2004), dite pa hoe hoe (ou pahoehoe ) dont la photographie 2 montre une vue générale.

Figure 2. Vue générale d'une coulée du Piton de la Fournaise (La Réunion)

Cette coulée est dite pa hoé hoé.


Il s'agit d'une lave assez peu visqueuse et chaude qui coule lentement. Deux phénomènes expliquent cette morphologie de surface étrange et typique.

  1. La surface de la coulée fige, mais reste ductile un moment. Le mouvement de la lave sous-jacente plisse cette surface, ce qui donne un aspect de "paquet de cordes de marine", d'où le nom de lave cordée donnée à de telles coulées. Les photographies 3, 4 et 5 montrent cet aspect cordé.
  2. La surface de la coulée se fige, gonfle sous la pression de la lave sous-jacente, se perce, et de la lave bien liquide sort par cet orifice en formant un lobe qui fige à son tour.

La coulée que nous vous présentons n'est qu'un amoncellement de tels lobes se chevauchant les uns les autres, certains de ces lobes prenant une morphologie cordée. Notre bonhomme de lave n'est qu'un de ces lobes à qui le hasard a donné la forme d'un homme couché. Les "filaments" brunâtres que l'on voit au premier plan près des pieds de notre bonhomme sont des aiguilles des conifères tués (mais non consumés) par le passage de la coulée à leur voisinage et que le vent a amenés sur la coulée refroidie.

Figure 3. Lave cordée, Piton de la Founaise, La Réunion


Figure 4. Vue rapprochée de la lave cordée, Piton de la Founaise, La Réunion


Figure 5. Lave cordée, Hawaii


L'île de la Réunion n'étant pas couverte pas (encore ?) par des images Google Earth moyenne ou haute résolution, il est impossible de montrer le contexte de cette coulée réunionnaise. Une analogie pourrait être trouvée dans de nombreux autres volcans, partiellement (aux Galapagos) ou totalement (Hawaï, Canaries, Cameroun, Éthiopie…) couverts par la haute ou moyenne résolution.

Comme cadeau de noël, pour vous montrer les extraordinaires possibilités de Google Earth, et pour vous inciter à naviguer vous-même (et à choisir des destinations de vacances) voici 13 images de coulées de lave (relativement) fluide regroupées dans un dossier accessible via ce lien.

Les choses sérieuses reprendront à la rentrée (le lundi 9 janvier 2006), où, après avoir vu l'altération des calcaires, nous regarderons l'altération des roches silicatées (dont les basaltes) et ce que cela implique sur le CO2 atmosphérique.