Les goûts et les couleurs du monde

“Une histoire naturelle des tannins, de l'écologie à la santé” par M.A. Selosse

Marc-André Selosse, après sa visite guidée du monde microbien dans « Jamais seul », nous propose, ici, de partir à la rencontre des tannins, la deuxième famille de molécules organiques par leur masse après les glucides. La définition chimique adoptée dans cette ouvrage est celle de molécule comportant un phénol (fonction alcool sur un cycle benzénique) et non azotée (même si quelques molécules azotées – et phénoliques – sont invoquées du fait de leur proximité chimique et/ou fonctionnelle avec les tannins). Un livre de chimie ? Non, un voyage dans le monde végétal d'abord pour y découvrir pas à pas les principales “fonctions” et propriétés des tannins chez les végétaux, leurs interactions avec les microbes et animaux, et leur rôle primordial dans la formation et l'évolution des sols et de notre environnement. Puis l'auteur s'intéresse aux effets et usages des tannins dans notre quotidien, évoqués dans les chapitres précédents ils sont repris et développés avec, dans le désordre, les tannins et le vin, la bière, le thé, le café, le chocolat, les épices, les effets désirables et indésirables sur la santé…

Ce livre nous parle bien sûr un peu de chimie, de physiologie végétale, mais aussi de liens “tanniques” entre les êtres vivants, êtres qui évoluent et, du fait de leurs interactions, coévoluent. Avec l'Homme apparait aussi la notion d'évolution culturelle et ses transmissions d'usages parfois devenus biologiquement inutiles mais gustativement appréciés (plaisirs appris et “contre-nature”). Les illustrations humoristiques d'Arnaud Rafaellian parsèment le livre de petites touches récréatives mais toujours en lien avec le propos.

Si l'art d'enseigner est celui de répéter, cet ouvrage est à classer parmi ceux d'enseignement. Mais “répéter” ne signifie pas ici “rabâcher les mêmes choses jusqu'à ce que ça rentre”, mais, en bon enseignant, “multiplier les exemples variés” permettant d'illustrer les points forts à retenir et rappeler les acquis pour permettre de suivre la description de plus en plus complète, et complexe, du monde qui nous est proposée. Ainsi, sauf en cas de passage sous l'emprise des alcaloïdes pendant cet exposé (molécules hors de propos), vous ne pourrez pas ne pas avoir retenu les propriétés, fonctions et utilisations essentielles des tannins, même si chacun retiendra certainement des exemples différents pour se les remémorer.

Ce voyage se veut une histoire naturelle, c'est-à-dire un exposé intégrant des connaissances acquises séparément et, ici, remises en relation pour nous éclairer sur les fondations du monde qui nous entoure. L'Homme y est au final remis à sa place, c'est-à-dire celle d'un être vivant pour qui le monde n'a pas été conçu mais qui a su l'observer, s'y adapter, l'utiliser… comme tous les autres êtres vivants, et dont l'état d'omnivore en fait un animal très bien adapté à rien et devant, de ce fait, varier ses apports pour sa bonne santé. Vous ne verrez ni n'aborderez plus le monde de la même manière après cet ouvrage… Mission accomplie !

 

M.-A. Selosse, 2019. Les Goûts et les couleurs du monde – Une histoire naturelle des tannins, de l'écologie à la santé, Actes Sud - Museum national d'histoire naturelle, 352p. ISBN 978-2-330-12677-3 – 24€

Pour découvrir ce livre :

— regarder la présentation (8min56s) par l'auteur sur de site d'Actes Sud ou sur Youtube ;

— (ré)écouter l'intervention de l'auteur dans les émissions de France Inter Du vent dans les synapses (5/10) et La Terre au carré (7/11).

 

O.D.—14/11/2019