Recherche multi-critères

  • Thème scientifique :
  • Type de ressource / de contenu : Tout > Article
  • Type de contenu : Tout
  • Mot(s) clé(s) facultatif(s) :
  • Trier par : , dans l'ordre :

Liste des résultats

Il y a 65 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
article.png   L'ile de Naxos, en mer Égée : marbre, migmatites et éléphants nains par François Gauffre, Cyril Langlois, publié le 12/12/2018
Naxos, ile grecque des Cyclades : civilisation cycladique, isolement insulaire et géologie en lien avec la subduction égéenne – mise en place d'un dôme métamorphique ou “metamorphic core complex”.
article.png   Les organismes d'Édiacara : Dickinsonia, un animal précambrien par Cyril Langlois, publié le 10/10/2018
Étude géochimique de biomarqueurs de fossiles ”édiacariens” en frondes (Dickinsonia) et renforcement de la phylogénie rattachant les Petalonamae au règne animal.
article.png   Comment estime-t-on l'altitude des chaines de montagnes anciennes ? par Gweltaz Mahéo, Véronique Gardien, publié le 26/09/2018
Métamorphisme, paléo-environnement et isotopes stables comme outils de reconstitution des altitudes atteintes par les chaines de montagnes anciennes.
article.png   Les “plumes” de l'Édiacarien, un groupe animal disparu ? par Cyril Langlois, publié le 19/09/2018
Stromatoveris et autres fossiles ”édiacariens” en frondes, en plumes ou en pneu : nouvelle phylogénie basée sur une idée ancienne et l'étude comparative de nombreux spécimens récemment exhumés.
article.png   L'Anthropocène, le regard et les réflexions d'un géologue par Pierre Thomas ORG:Université de Lyon;ENS Lyon;Laboratoire de Sciences de la Terre, publié le 14/09/2018
Les traces d'Homo sapiens que les géologues du futur trouveront dans 66 millions d'années : Anthropocène ou crise anthropique ?
article.png   Les extrémophiles dans leurs environnements géologiques - Un nouveau regard sur biodiversité et sur la vie terrestre et extraterrestre par Michel Detay, Pierre Thomas, publié le 13/06/2018
Les environnements volcaniques abritent des formes de vie originales, encore inconnues il y a une trentaine d'années. Leur découverte a bouleversé l'arbre phylogénétique en imposant un troisième domaine du vivant. Nous présentons les principaux extrémophiles présents dans les environnements volcaniques avant d'aborder les extrémophiles totalement indépendants du volcanisme. Dans de nombreux cas, nous verrons que l'humanité n'a pas tardé à utiliser ces extrémophiles à des fins pratiques. Enfin, la découverte et l'étude des extrémophiles nous ont amenés à regarder d'un œil nouveau les théories de l'apparition de la vie sur Terre, sur son maintien pendant les époques difficiles, et sur son existence possible ailleurs dans le système solaire.
article.png   Où le système solaire serait-il habitable ? par Pierre Thomas, publié le 28/03/2018
Rappel des conditions nécessaires à la vie de type terrestre : carbone, eau liquide, énergie, macromolécules carbonées prébiotiques.
article.png   L'histoire évolutive des iguanes des Galapagos : entre géologie, phylogénie et programmes de conservation par Florent Figon, publié le 08/11/2017
L'évolution des iguanes des Galapagos décryptée grâce aux données de la phylogénie moléculaire avec une interprétation de cette histoire évolutive en fonction de la géologie des iles. Les programmes de conservation des populations d'iguanes aux Galapagos.
article.png   Homo naledi, la nouvelle star d'Afrique du Sud par Cyril Langlois, publié le 09/06/2017
Un lot de nouvelles données sur cet hominine décrit en 2015 vient d'être publié, et notamment une datation. Mais ces nouvelles analyses posent plus de questions sur le genre Homo qu'elles n'en résolvent.
article.png   Faune et flore permiennes du bassin de Sydney (Australie) : des indices sur des paléoenvironnements de la marge gondwanienne par Maxime Henriquet, publié le 19/10/2016
Dans la région de Newcastle (Nouvelle-Galles du Sud, Australie), une faune du Permien moyen riche en Bryozoaires, Brachiopodes, Bivalves, Crinoïdes… Et une ancienne forêt de Glossopteris dévastée par une déferlante volcanique au Permien terminal.
article.png   L'origine de la vie vue par un géologue qui aime l'astronomie par Pierre Thomas, publié le 12/10/2016
Les témoins et les étapes de l'apparition de la vie sur Terre. Rapide tour d'horizon des origines possibles des briques élémentaires de la vie.
article.png   La biosphère, un acteur géologique majeur par Pierre Thomas, publié le 05/10/2016
La biosphère est un acteur qui façonne "en profondeur" la planète Terre. Elle est co-responsable, parce qu'elle participe à la genèse des roches carbonées, de l'apparition du dioxygène atmosphérique et de ses variations. Elle est un partenaire majeur de la fabrication des calcaires et d'autres roches sédimentaires. Grâce aux calcaires (et un peu au roches carbonées), elle participe aux variations à long terme du CO2 atmosphérique. La biosphère continentale influence drastiquement l'altération et l'érosion des terres émergées. La biosphère océanique modifie la stratification chimique des océans. Et même la biosphère continentale est un acteur majeur de la chimie des océans et des roches qui s'y forment.
article.png   Le Muséum de l'Ardèche à Balazuc, une occasion de découvrir des fossiles exceptionnels par Pierre Thomas, publié le 04/05/2016
Un nouveau musée de paléontologie avec des fossiles exceptionnels, une raison supplémentaire de visiter l'Ardèche.
article.png   Loulle (Jura) : sous le lapiaz, la plage et ses dinosaures par Matthias Schultz ORG:Lycée H., publié le 16/11/2015
Une plage vieille de 155 Ma, ses rides de vagues et ses empreintes de dinosaures (Sauropodes et Théropodes).
article.png   L'autre découvreur de la sélection naturelle : Alfred R. Wallace par Cyril Langlois, publié le 22/10/2015
Pour la plupart des biologistes et pour le grand public, c'est la personne de Charles Darwin qui est immédiatement associée, à juste titre, à la théorie de l'évolution biologique et à son mécanisme explicatif fondamental, la sélection naturelle. On oublie souvent, notamment en France, que le principe de la sélection naturelle a été co-découvert par un autre naturaliste, Alfred Russel Wallace, que ce dernier a eu un rôle involontaire mais majeur dans la publication par Darwin de De l'Origine des espèces et surtout qu'il fut, de son vivant, un scientifique parmi les plus renommés de sa génération, un intellectuel engagé et un auteur prolifique. Depuis 2013, la publication des traductions françaises d'une biographie et d'une analyse critique de ses écrits permettent aux francophones de redécouvrir ce personnage.
article.png   Les sciences de la Terre au Musée des Confluences de Lyon par Pierre Thomas, publié le 06/04/2015
Les riches collections de géologie dans les expositions du Musée des Confluences et plus particulièrement dans l'exposition permanente Origines, les récits du monde.
article.png   Le lac Mono, un site d'intérêt exceptionnel pour les naturalistes par Matthias Schultz, publié le 02/04/2015
Un lac de caldeira endoréique d'origine volcanique, son environnement menacé et ses tufas, (bio)constructions hydrothermales rappelant les fumeurs des fonds océaniques.
article.png   Histoire du climat africain récent d'après des études isotopiques sur des os et dents de momies égyptiennes des musées de Lyon par Alexandra Touzeau, publié le 09/12/2014
Étude isotopique de l'oxygène et du carbone de momies égyptiennes. Entre 5500 BP et 1500 BP, l'augmentation du δ18O dans les os et dents de momies égyptiennes traduit une aridification du climat africain, alors que la constance du δ13C indique le développement de techniques agronomiques qui ont permis de s'affranchir de l'évolution climatique.
article.png   Traces de dinosaures et ptérosaures du synclinal de Torotoro (Bolivie) par Blaise Tymen, Florent Mazel, publié le 09/10/2014
Empreintes et pistes de reptiles du Crétacé d'Amérique du Sud.
article.png   La crise Crétacé-Paléogène et l'hypothèse météoritique, 34 ans après par Cyril Langlois, publié le 08/04/2014
De la recherche de l'iridium comme marqueur de vitesse de sédimentation à l'hypothèse, encore discutée, d'un impact de météorite pour expliquer la crise biologique majeure marquant la fin du Crétacé et celle, entre autres, des dinosaures.