Mots clés : critère de polarité, cendre volcanique, dépôt volcanique, bloc, figure de charge

Figures de charge

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire des Sciences de la Terre

Florence Kalfoun

ENS Lyon / DGESCO

18/10/2004

Résumé

Figures de charge dans des cendres volcaniques, île Lipari (Italie).


Figure 1. Figures de charge dans des cendres volcaniques, île Lipari


Cette photographie montre une mini-falaise dans une succession de couche de cendres volcaniques (rhyolitique). Ces cendres sont en général assez fines, et on ne distingue pas les grains individuels à cette résolution, sauf dans quelques couches de la moitié supérieure de l'affleurement. Dans ces couches plus grossières, on peut même observer des blocs de taille décimétrique. Des explosions volcaniques assez violentes ont dû donc parfois se produire. Certains de ces gros blocs sont "tranquillement" au sein de leur couche ; d'autres en revanche semblent pénétrer dans les couches sous-jacentes en les déformant. Ces figures, appelées figures de charges, se créent quand ces blocs sont tombés avec une vitesse assez élevée (tombés d'assez haut) sur une couche inférieure assez malléable. Alors l'énergie cinétique du bloc tombant a été suffisante pour déformer les couches sous-jacentes. Quand de telles figures de charges sont situées dans des couches "tectonisées" voire retournées, elles constituent un excellent critère de polarité permettant de savoir si les couches sont à l'endroit ou à l'envers.

Mots clés : critère de polarité, cendre volcanique, dépôt volcanique, bloc, figure de charge