Bordure de la calotte glaciaire du Groenland

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire des Sciences de la Terre

Emmanuelle Cecchi

Florence Kalfoun

ENS Lyon / DGESCO

08/12/2003

Résumé

Ce à quoi pouvait ressembler Lyon lors de la glaciation du Riss, calotte, moraine et blocs charriés.


Figure 1. Vue aérienne du bord occidental de la calotte glaciaire du Groenland.

Vue aérienne du bord occidental de la calotte glaciaire du Groenland.

Ce à quoi pouvait ressembler Lyon lors de la glaciation du Riss.


Cette photographie montre en fait un bord occidental de la calotte glaciaire du Groenland, pris d'hélicoptère dans la région d'Isua. C'est une assez bonne analogie de ce à quoi devait ressembler le site de Lyon il y a -140 000 ans, pris des hauteurs de Brignais. Le glacier, légèrement en retrait laisse voir devant lui les collines de la Croix Rousse et du Vinatier. Les monts du Beaujolais sont visibles au fond à gauche. Les Alpes se trouveraient à 75 km à droite. Au premier plan, le Rhône (le fleuve réel à une largeur double de celle du Rhône actuel).

Figure 2. Détail de la moraine frontale du glacier

Détail de la moraine frontale du glacier

D'énormes blocs sont charriés par le glacier. Ils peuvent ensuite être déposés au front du glacier (moraine frontale).

Le Gros Caillou de la Croix-Rousse serait l'équivalent d'un des gros blocs visibles au centre.