Mots clés : doline, karst, marée

Une doline inondée à chaque marée haute : la plage de Gulpiyuri (Naves, Asturies, Espagne)

Pierre Thomas

Laboratoire de Géologie de Lyon / ENS Lyon

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

02/04/2018

Résumé

Karst en bord de mer et doline à remplissage tidal.


Figure 1. La plage intérieure de Gulpiyuri, une doline envahie par la mer à chaque marée haute (Naves, Asturies, Espagne)

Photographie prise à marée montante mais pas encore à son maximum.


Figure 2. Quatre aspects de la plage intérieure de Gulpiyuri (Espagne), doline envahie par la mer à chaque marée haute

Les photographies ont été prises approximativement du même endroit, à quatre étapes de la marée montante, de la basse mer (en haut à gauche) à la pleine mer (en bas à droite).


Nous avons vu la semaine dernière des dolines et autres dépressions karstiques remplies d'eau (cf. Le lac d'Otjikoto (Namibie) et le lac des Rives (Causse du Larzac, Aveyron), une doline et un poljé inondés ). Schématiquement, deux dispositifs géologiques expliquent le remplissage d'une doline ou de toutes autres dépressions karstiques :

  1. Leur fond est naturellement ou artificiellement imperméable ou peu perméable. Ces dépressions peuvent alors être inondées à la suite d'épisodes de fortes précipitations.
  2. Le fond de la dépression est plus bas que le toit de la nappe phréatique et en communication avec cette dernière par des fissures ou autres conduits karstiques.

La côte des Asturies (Espagne) est souvent une côte rocheuse constituée de carbonates. Près du village de Naves, à 10 km à l'Ouest de la ville de Llanes, la côte est constituée de calcaires carbonifères. Depuis que la tectonique et l'érosion les ont mis à l'affleurement, ces calcaires ont subi une karstification importante. Depuis 1 million d'années au moins, le niveau de la mer varie entre +10 m et -120 m par rapport au niveau actuel de la mer, suivant que l'on est en période interglaciaire comme maintenant, ou en période glaciaire comme il y a 20 000, 120 000 ans…, époques où la mer était 120 m plus bas que maintenant. Pendant ces périodes glaciaires, la masse du massif calcaire était la proie de la karstification depuis la surface jusqu'au niveau de la mer. Le "plateau" calcaire où est installée la plage de Gulpiyuri a une altitude d'environ 30 m ; il domine la mer par une falaise ; sa surface est "affectée" de dolines plus ou moins profondes, et sa masse est parcourue par tout un réseau de conduits et de cavités karstiques jusqu'à au moins à -120 m, soit sur au moins 150 m d'épaisseur. La plage de Gulpiyuri correspond à l'une de ces dolines, située à une centaine de mètres de la falaise côtière et dont le fond a une altitude voisine du niveau de la mer actuel. Du fond de cette doline part un réseau de galeries karstiques, dont une débouche au pied de la falaise, au niveau de la zone de balancement des marées. La doline est donc en communication avec la mer dont la surface peut être considérée comme une surface piézométrique dont le niveau varie avec les marées. La partie inférieure de la doline est donc envahie par l'eau de mer à chaque marée haute.

Je suis passé près de cette doline en juillet 2017, à marée basse  (elle était quasiment vide), ainsi qu'une heure plus tard, alors que la marée commençait à monter. En cherchant sur l'application Panoramio de Google Earth, j'ai vu à l'époque qu'il y avait plus d'une centaine de photographies disponibles, montrant cette doline dans tous les états de remplissage possibles et vue sous tous les angles. Par chance, j'avais copié quatre de ces images. Quand en mars 2018 j'ai voulu rechercher ces photos pour en choisir d'autres que les quatre précédemment enregistrées, Panoramio n'existait plus, et une seule était encore disponible sur 360 cities. Les images 3 et 4 du montage de la figure 2, ainsi que les figures 5 à 8 correspondent à ces copies faites en juillet 2017, et nous ne pouvons plus en indiquer date, auteur ni source.

Les quatre images suivantes correspondent aux photographies 1 à 4 de la figure 2 mais à pleine résolution. Les trois images qui suivent correspondent à trois vues de la même doline, mais photographiée sous un autre angle. Puis viennent des photographies aériennes de cette doline de Gulpiyuri.

Figure 3. La plage de Gulpiyuri à marée basse


Figure 4. La plage de Gulpiyuri en début de marée montante


Figure 5. La plage de Gulpiyuri à mi-marée


Figure 6. La plage de Gulpiyuri à marée haute


Figure 7. Autre vue de la plage de Gulpiyuri à mi-marée (Asturies, Espagne)


Figure 8. Autre vue de la plage de Gulpiyuri à marée presque haute (Asturies, Espagne)


Figure 9. Vue sur le plateau calcaire qui domine l'océan par une belle falaise

La doline inondable formant la plage de Gulpiyuri est visible à gauche, sur ce plateau de bord de mer.


Figure 10. Une doline classique sur le Causse de Sauveterre (Lozère)

On peut comparer cette doline classique à celle de Gulpiyuri.




Figure 13. Cadre géologico-morphologique de la doline de Gulpiyuri, au Nord du petit village de Naves (Asturies, Espagne)

On voit que l'accès à ce site géologique remarquable est particulièrement facile.


Figure 14. Localisation de la doline de Gulpiyuri sur la côte des Asturies (Espagne)

Cette doline est située à 32 km à l'Est du MUJA (cf. À la Saint Valentin, les dinosaures se font des câlins au Musée du Jurassique des Asturies (MUJA), Espagne).

Localisation par fichier kmz de la doline de Gulpiyuri.


Mots clés : doline, karst, marée