Mots clés : gypse, entonnoir de dissolution, karst

Les entonnoirs de dissolution dans le gypse du Col du Galibier (Savoie) et dans les Alpes

Pierre Thomas

Laboratoire de Géologie de Lyon / ENS Lyon

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

07/11/2016

Résumé

Une morphologie de type karstique dans le gypse affleurant en altitude.


Figure 1. Vue sur le secteur appelé « les Gypsières » depuis le point coté 2405m sur la route montant au Col du Galibier depuis Saint Michel de Maurienne (Savoie)

Ce secteur a une morphologie étonnante, criblée de dépressions profondes : des entonnoirs de dissolution. La majorité des dépressions mesurent de 10 à 30 m de diamètre et de profondeur. On se croirait parfois à Verdun juste après la bataille, avec le sol criblé de centaine de trous d'obus. La roche qui affleure quand il n'y a pas de couvert végétal est constituée de gypse du Trias supérieur. Ce type de morphologie se trouve fréquemment dans les Alpes à chaque fois que du gypse affleure en haute altitude.


Quand on se promène dans les Alpes au Col du Galibier, au Col d'Izoard, au Col du Mont-Cenis, sur certains des nombreux chemins de randonnées du parc de la Vanoise, par exemple autour de La Plagne ou en allant au Petit Mont Blanc au-dessus de Pralognan-la-Vanoise… on rencontre des gypses criblés de dépressions décamétriques qui ne sont pas sans rappeler un champ de cratères après une bataille d'artillerie lourde de la Première guerre mondiale. Cela ressemble aussi à un champ de dolines en pays calcaire, mais avec des dolines plus petites et plus resserrées. On appelle ces dépressions des « entonnoirs de dissolution ». L'origine de ces dépressions, comme celui des dolines est à rechercher dans des phénomènes de dissolution et/ou d'effondrement. Il s'agit de phénomènes karstiques, mais de karst en pays gypseux et non pas calcaire. Une légère dépression, quelle que soit son origine, l'effondrement d'une cavité souterraine par exemple, va drainer les eaux vers le centre de la dépression. Ces eaux rassemblées vont dissoudre le gypse, s'infiltrer en profondeur en augmentant les fissures, ce qui pourra provoquer du soutirage. Comme on est en montagne, ces phénomènes peuvent s'exacerber. En effet, ces cavités vont se remplir de neige, et la dissolution sera beaucoup plus durable et intense dans les dépressions qu'ailleurs.

Dans les Alpes, cette morphologie ne se rencontre que dans les gypses du Trias supérieur, très abondants dans toutes les Alpes internes puisque ces gypses forment les "semelles" à la base de presque toutes les grandes nappes alpines. Ce gypse est de type saccharoïde. Il montre parfois un litage qui n'est a priori pas l'ancienne stratification, mais une schistosité due à la déformation contemporaine de la mise en place des nappes (cf. par exemple Boudinage et déflection de schistosité dans des gypsesl et Pli syn-schisteux et plis post-schisteux dans des gypses ).

Nous vous montrons 6 images de ces Gypsières vues de loin, et 2 images de ces dépressions prises de près, non pas aux Gypsières, mais a une centaine de mètres au-dessus du Col du Galibier où un autre affleurement de gypse permet de voir les mêmes dépressions, presque totalement dépourvues de végétation.

Figure 7. Vue sur les Gypsières du Galibier (Savoie) avec sa morphologie caractéristique de champ de bataille

La petite punaise rouge, au-dessus du Col du Galibier, localise les entonnoirs photographiés en gros plan sur les figures suivantes.

Localiser ce site sur Google earth via le fichier gypse-Galibier.kmz.


Figure 8. Localisation des Gypsières (soulignées en rouge) au pied Nord du Col du Galibier (Savoie)

Les entonnoirs photographiés en gors plan (figures suivantes) sont localisés près du monument (étoile violette) au-dessus du Col du Galibier.


Figure 9. Une série d'entonnoirs de dissolution affectant le gypse au Col du Galibier (Savoie)

Un personnage en haut à gauche de la photo donne l'échelle de ces entonnoirs : plus d'une trentaine de mètres de diamètre. À l'arrière-plan, le sommet des Écrins.


Figure 10. Entonnoirs de dissolution dans le gypse au Col du Galibier (Savoie)

Les personnages en haut à gauche de la photo donne l'échelle de ces dépressions. La dépression du premier plan illustre le rôle de la neige résiduelle dans le creusement et l'approfondissement de ces entonnoirs.


Figure 11. Vue du flanc Nord du Col du Galibier (Savoie)

Le quart inférieur droit (Ouest) de la photo correspond à la couverture dauphinoise légèrement allochtone. Le quart inférieur gauche (Est) correspond à la zone briançonnaise (et sub-briançonnaise) qui chevauche (vers l'Ouest) la zone dauphinoise. Il s'agit du Front Pennique (ou Chevauchement Pennique Frontal) et de ses failles associées. La base de ce chevauchement est constituée par le gypse triasique, en rose violacé sur la carte géologique. C'est dans ce gypse que se développent les entonnoirs de dissolution. Tout l'arrière-plan correspond au socle dauphinois (Massifs Cristallins Externes) structuralement sous sa couverture et sous les chevauchements briançonnais. La punaise jaune localise les Gypsières ; la punaise rouge les entonnoirs du Col du Galibier.


Figure 12. Vue en carte géologique du flanc Nord du Col du Galibier (Savoie)

Le quart inférieur droit (Ouest) de la photo correspond à la couverture dauphinoise légèrement allochtone. Le quart inférieur gauche (Est) correspond à la zone briançonnaise (et sub-briançonnaise) qui chevauche (vers l'Ouest) la zone dauphinoise. Il s'agit du Front Pennique (ou Chevauchement Pennique Frontal) et de ses failles associées. La base de ce chevauchement est constituée par le gypse triasique, en rose violacé sur la carte géologique. C'est dans ce gypse que se développent les entonnoirs de dissolution. Tout l'arrière-plan correspond au socle dauphinois (Massifs Cristallins Externes) structuralement sous sa couverture et sous les chevauchements briançonnais. La punaise jaune localise les Gypsières ; la punaise rouge les entonnoirs du Col du Galibier.


Les entonnoirs de dissolution, ainsi que d'autres méga-figure de dissolution (cf. Méga-figures de dissolution dans des gypses ) se trouvent un peu partout dans les Alpes. En témoignent deux images Google earth toutes deux prises en Savoie.

Figure 13. Entonnoirs de dissolution dans du gypse triasique près du Col du Mont-Cenis

Localiser ce site sur Google earth via le fichier gypse-Mont-Cenis.kmz.


Figure 14. Entonnoirs de dissolution dans du gypse triasique près du Petit Mont Blanc, au-dessus de Pralognan-la-Vanoise

Localiser ce site sur Google earth via le fichier gypse-Pralognan.kmz.



Mots clés : gypse, entonnoir de dissolution, karst