Mots clés : gypse, sel

Le gypse triasique de Bidart, Pyrénées Atlantiques

Pierre Thomas

Laboratoire de Géologie de Lyon / ENS Lyon

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

03/10/2016

Résumé

Le Trias versicolore et gypsifère du Sud-Ouest : gypse fibreux, couche savon et salines dédiées au jambon de Bayonne.


Figure 1. Filon de gypse fibreux recoupant des brèches argilo-gypseuses, Bidart, Pyrénées Atlantiques

Filon de gypse fibreux recoupant des brèches argilo-gypseuses, Bidart, Pyrénées Atlantiques

Il y a deux types de brèche. En bas à droite, une brèche à ciment verdâtre, en haut à gauche, une brèche à ciment rougeâtre (couleur dite lie de vin). Cette alternance de couleur est classique dans le Trias régional (on parle de Trias versicolore).

Les cristaux de gypse (les fibres) ont crû dans une fracture en train de s'ouvrir dans laquelle circulait une eau saturée en sulfates. La cristallisation a commencé sur les deux bords de la fissure et les cristaux se sont approximativement rejoints en son milieu. Les fibres de gypse ont une géométrie légèrement sigmoïde ; il y a très vraisemblablement un léger mouvement "normal" (descente du compartiment au-dessus du filon) pendant ou juste après la cristallisation du gypse.


Figure 2. Zoom sur un filon de gypse fibreux recoupant des brèches argilo-gypseuses, Bidart, Pyrénées Atlantiques

Zoom sur un filon de gypse fibreux recoupant des brèches argilo-gypseuses, Bidart, Pyrénées Atlantiques

Les cristaux de gypse (les fibres) ont crû dans une fracture en train de s'ouvrir dans laquelle circulait une eau saturée en sulfates. La cristallisation a commencé sur les deux bords de la fissure et les cristaux se sont approximativement rejoints en son milieu. Les fibres de gypse ont une géométrie légèrement sigmoïde ; il y a très vraisemblablement un léger mouvement "normal" (descente du compartiment au-dessus du filon) pendant ou juste après la cristallisation du gypse.


La plage de Bidart (Pyrénées Atlantiques) est célèbre pour son surf, ses naturistes, et sa limite KT (cf. Les trois plus beaux affleurements de la limite K-T en Pays Basque : Bidart, Baie de Loya et Zumaia ) ; elle devrait l'être aussi pour son affleurement de gypse (CaSO4, 2H2O) triasique. Il s'agit d'un affleurement très limité en dimension (mois de 100 m de large), mais que l'on peut observer dans de très bonnes conditions car il est régulièrement "rafraichi" par les tempêtes et les grandes marées. Il s'agit d'un affleurement typique du Trias pyrénéo-provençal, c'est-à-dire très déformé par la tectonique pyrénéenne. Le Trias supérieur dans tout le Sud de la France est composé d'argiles gypseuses qui ont servi de niveau de décollement et de "couches savons" lors des raccourcissements pyrénéens, et qui ont parfois "dégénéré" en diapirs. D'après la carte géologique au 1/50 000, ce Trias est pincé entre du Crétacé supérieur et du Paléocène (figure 20). D'après la carte géologique de la France au 1/1 000 000 (figure 22), et d'après la carte géologique des Pyrénées au 1/400 000 (figure 21) cet affleurement correspond à la base d'un compartiment Nord principalement constitué de Cénozoïque chevauchant (vers le sud) un compartiment Sud principalement constitué de Crétacé supérieur. Ce Trias supérieur n'est donc absolument pas en place, car il ne "touche" ni les terrains directement plus vieux (Trias moyen) ni les terrains directement plus jeunes (Jurassique inférieur). La géométrie du contact et les relations entre ce Trias et les terrains sus- et sous-jacents étaient impossibles à voir en 2013. Les déformations dans le Trias sont telles qu'on ne voit plus la stratification originelle. On ne voit plus que des alternances de brèches tectoniques (cataclasites) à dominante gypseuse et de brèches à dominante argileuse. Ces brèches tectoniques sont traversées par les filons de gypse fibreux. Ces filons sont relativement rectilignes, et recoupent les différents types de brèches. Ils sont donc postérieurs aux mouvements ayant complètement bréchifié le Trias. Ils sont souvent, mais pas toujours, plus ou moins parallèles aux contacts entre les différents types de brèches. Ces filons ont signification de fractures ouvertes postérieures à la tectonique principale, dans lesquelles ont circulé des eaux saturées en sulfates. Les cristaux de gypse ont crû perpendiculairement aux épontes, et ont fini par remplir complètement la fissure de ce faciès de gypse connu sous le nom de gypse fibreux. Ce type de cristallisation interne aux fissures est "classique", dans le gypse terrestre mais aussi martien ( Un filon de gypse, un substratum géologique inédit avec litage(s) et un début d'hivernage : le robot martien Opportunity de début octobre 2011 à mi-janvier 2012 ), dans les sulfates mais aussi dans les carbonates et les silicates ( Croissance cristalline atypique dans un filon de pegmatite, Plage de la Mine, Piriac-sur-Mer (Loire Atlantique) )…

Les filons de gypse fibreux internes aux compartiments à dominante argileuse sont souvent eux-mêmes tronqués et fracturés, preuve de mouvements encore plus récents, sans doute des glissements gravitaires dus à l'évolution morphologique actuelle de la falaise. Cet affleurement est localisé par le fichier kmz Trias-Bidart.kmz.

Figure 3. Vue sur un filon de gypse fibreux recoupant des brèches argilo-gypseuses, Bidart, Pyrénées Atlantiques

Vue sur un filon de gypse fibreux recoupant des brèches argilo-gypseuses, Bidart, Pyrénées Atlantiques

On voit très bien le filon des figures précédentes et les différents types et couleurs de brèches de l'encaissant.


Figure 4. Vue sur un filon de gypse fibreux recoupant des brèches argilo-gypseuses, Bidart, Pyrénées Atlantiques

Vue sur un filon de gypse fibreux recoupant des brèches argilo-gypseuses, Bidart, Pyrénées Atlantiques

On voit très bien le filon des figures précédentes et les différents types et couleurs de brèches de l'encaissant.


Figure 5. Filon de gypse fibreux dans la falaise de brèches argilo-gypseuses délimitant la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

Filon de gypse fibreux dans la falaise de brèches argilo-gypseuses délimitant la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

On voit très bien le filon des figures précédentes et les différents types et couleurs de brèches de l'encaissant.


Figure 6. Affleurement de Trias versicolore sur la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

Affleurement de Trias versicolore sur la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

On voit bien les différents types et couleurs de brèches ainsi que la position de l'affleurement au pied de la "falaise" délimitant la plage.


Figure 7. Affleurement de Trias versicolore sur la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

Affleurement de Trias versicolore sur la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

On voit bien les différents types et couleurs de brèches ainsi que la position de l'affleurement au pied de la "falaise" délimitant la plage.


Figure 8. Compartiment de brèche triasique à dominante de gypse, Bidart, Pyrénées Atlantiques

Compartiment de brèche triasique à dominante de gypse, Bidart, Pyrénées Atlantiques

Cette brèche contient des fragments de gypse pluridécimétriques. Ces derniers présentent les cannelures de dissolution caractéristiques du gypse.


Figure 9. Zoom sur ce compartiment de brèche triasique à dominante de gypse

Zoom sur ce compartiment de brèche triasique à dominante de gypse

Cette brèche contient des fragments de gypse pluridécimétriques. Ces derniers présentent les cannelures de dissolution caractéristiques du gypse.


Figure 10. Zoom sur un gros bloc de gypse à cannelures de dissolution dans la brèche à dominante de gypse

Zoom sur un gros bloc de gypse à cannelures de dissolution dans la brèche à dominante de gypse

Cette brèche contient des fragments de gypse pluridécimétriques. Ces derniers présentent les cannelures de dissolution caractéristiques du gypse.


Figure 11. Autres filons de gypse fibreux sur la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

Autres filons de gypse fibreux sur la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

Certains filons eux sont décollés / déchaussés de leur substratum par l'action combinée des tempêtes, des variations de température…


Figure 12. Autres filons de gypse fibreux sur la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

Autres filons de gypse fibreux sur la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

Certains filons eux sont décollés / déchaussés de leur substratum par l'action combinée des tempêtes, des variations de température…


Figure 13. Autres filons de gypse fibreux sur la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

Autres filons de gypse fibreux sur la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

Filon décollé / déchaussé de son substratum par l'action combinée des tempêtes, des variations de température…


Figure 14. Autres filons de gypse fibreux sur la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

Autres filons de gypse fibreux sur la plage de Bidart, Pyrénées Atlantiques

Filon décollé / déchaussé de son substratum par l'action combinée des tempêtes, des variations de température…


Figure 15. Un compartiment très riche en argile, où les blocs et filons de gypse sont disloqués

Un compartiment très riche en argile, où les blocs et filons de gypse sont disloqués

Les blocs et filons sont disloqués ans doute par des mouvements récents dus à l'évolution de la falaise.


Figure 16. Un compartiment très riche en argile, où les blocs et filons de gypse sont disloqués

Un compartiment très riche en argile, où les blocs et filons de gypse sont disloqués

Les blocs et filons sont disloqués ans doute par des mouvements récents dus à l'évolution de la falaise.




Figure 19. Vue globale de la plage de Bidart montrant l'affleurement de Trias (à gauche) et la position de la limite K-T indiquée par une flèche rouge

Vue globale de la plage de Bidart montrant l'affleurement de Trias (à gauche) et la position de la limite K-T indiquée par une flèche rouge

Visiter cette plage avec des élèves permet de faire d'une pierre deux coups.


Figure 20. Agrandissement de la carte géologique de Bayonne au 1/50 000

Agrandissement de la carte géologique de Bayonne au 1/50 000

D'après la carte, ce Trias est en contact par faille (nature non précisée) avec du Danien (e1) au Sud et du Maastrichtien (C8) au Nord.


Figure 21. Agrandissement d'un secteur de la carte géologique des Pyrénées au 1/400 000 montrant le chevauchement Paléocène (jaune) sur Crétacé supérieur (vert)

Agrandissement d'un secteur de la carte géologique des Pyrénées au 1/400 000 montrant le chevauchement Paléocène (jaune) sur Crétacé supérieur (vert)

C'est au niveau de ce chevauchement (flèche rouge) que se trouve l'affleurement de Trias, trop petit pour être représenté à cette échelle. Les affleurements violets indiquent les zones de Trias déformé (souvent associé à du Lias). Ce Trias déformé soit est associé à des failles (chevauchantes), soit forme des diapirs.

La flèche bleue (auu centre droit) indique la ville de Salies-de-Béarn, connue pour ses sources salées.


Figure 22. Extrait de la carte géologique de France au 1/1 000 000

Extrait de la carte géologique de France au 1/1 000 000

Les taches violet foncé localisent les affleurements de Trias très déformé (souvent associé à du Lias), soit associé à des failles, soit formant des diapirs (en particulier dans le quart NE). L'affleurement de Bidart est indiqué par la flèche rouge, la ville de Salies-de-Béarn par une flèche bleue.


Le Trias du Pays Basque et du Béarn a un usage que pratiquent (sans le savoir) bon nombre de gastronomes. Cette région est connue par son IGP (Indication Géographique Protégée) « Jambon de Bayonne ». Pour avoir droit à cette IGP, il faut, entre autres, que le jambon ait été salé au « sel des salines du bassin de l'Adour ». Ces salines ne sont pas des marais salants comme pourrait le faire penser la proximité de la mer, mais des salines qui extraient le sel par évaporation de l'eau provenant de sources salées. Et ces eaux de source sont salées parce qu'elles circulent dans le Trias supérieur évaporitique, souvent riche en gypse, mais parfois en halite (NaCl). Il y avait deux centres importants d'exploitation du sel : Mouguerre dans la banlieue de Bayonne (fermé en 2010) et Salies-de Béarn qui reste le seul centre de production de sel répondant au cahier des charges de cette IGP. Pensez au Trias béarnais quand vous dégusterez du jambon de Bayonne !

Figure 23. Jambons de Bayonne pendus au plafond d'un restaurant d'Hendaye

Jambons de Bayonne pendus au plafond d'un restaurant d'Hendaye

Ces jambons ont été salés au « sel des salines du bassin de l'Adour » s'ils ont bien l'IGP « Jambon de Bayonne ».


Figure 24. Localisation de l'affleurement de Bidart et de Salies-de-Béarn au Nord-Ouest des Pyrénées

Localisation de l'affleurement de Bidart et de Salies-de-Béarn au Nord-Ouest des Pyrénées

L'affleurement de gypse fibreux dans le Trias de Bidart est localisé par le fichier kmz Trias-Bidart.kmz.


Mots clés : gypse, sel