Mots clés : dyke, relais, OSC - overlapping spreading center

Relais de dykes mimant des OSC ( Overlapping Spreading Centers ), lit de la Sand River, Afrique du Sud

Pierre Thomas

Laboratoire de Sciences de la Terre / ENS de Lyon

Olivier Dequincey

ENS de Lyon / DGESCO

15/11/2010

Résumé

Dykes décalés : relais de type OSC (centre d'ouverture en recouvrement).


Figure 1. Relais de dykes mimant des OSC (Overlapping Spreading Centers), lit de la Sand River, Afrique du Sud

Relais de dykes mimant des OSC (Overlapping Spreading Centers), lit de la Sand River, Afrique du Sud

L'échelle est donnée par les crottes d'antilopes en bas à gauche : les dykes mesurent entre 5 et 8 cm de largeur.


Les fissures ouvertes et autres dykes s'organisent souvent en échelons, comme on voit par exemple sur la figure " en echelon shears " d'une page dédiée aux séismes de la Western Washington University. Dans le cas d'ouvertures importantes, comme dans le cas des dorsales, et grâce à un mécanisme bien différent, les zones d'ouvertures « en relais » se font grâce à des failles transformantes. Des relais de dykes peuvent mimer ces failles transformantes. Une autre disposition est possible pour les dorsales qui s'ouvrent en relais, bien que plus rare et bien moins connue que les failles transformantes : la disposition en OSC =  Overlapping Spreading Center   (centre d'écartement / d'ouverture se recouvrant partiellement). Ces OSC existent exclusivement dans le cas de dorsales à vitesse rapide ou moyenne. Sans pour autant que les mécanismes de mise en place soient strictement les mêmes, des relais de dykes peuvent avoir la géométrie de ces OSC. De très beaux relais mimant des OSC sont visibles sur les dalles de la Sand River, en Afrique du Sud. Il s'agit dans ce cas de dykes de quelques centimètres de largeur pour quelques décimètres de longueur. Et ce type de relais ne doit pas être exceptionnel, puisqu'un survol rapide du Taoudeni (Mali) permet d'en découvrir de beaucoup plus grands, à une échelle hectométrique.

Figure 2. Zoom sur des relais de dykes mimant des OSC (Overlapping Spreading Centers), lit de la Sand River, Afrique du Sud

Zoom sur des relais de dykes mimant des OSC (Overlapping Spreading Centers), lit de la Sand River, Afrique du Sud

Les dykes mesurent entre 5 et 8 cm de largeur.


Figure 3. Zoom sur des relais de dykes mimant des OSC (Overlapping Spreading Centers), lit de la Sand River, Afrique du Sud

Zoom sur des relais de dykes mimant des OSC (Overlapping Spreading Centers), lit de la Sand River, Afrique du Sud

Les dykes mesurent entre 5 et 8 cm de largeur.


Figure 4. Vue générale sur l'affleurement à relais de dykes mimant des OSC (Overlapping Spreading Centers), lit de la Sand River, Afrique du Sud

Vue générale sur l'affleurement à relais de dykes mimant des OSC (Overlapping Spreading Centers), lit de la Sand River, Afrique du Sud

Les dykes mesurent entre 5 et 8 cm de largeur.


 

Figure 5. Carte bathymétrique détaillée d'un OSC situé le long de la dorsale Est-pacifique

Carte bathymétrique détaillée d'un OSC situé le long de la dorsale Est-pacifique

Position : 9° lat. N, 103.5° long W.


Figure 6. Vue Google Earth de la dorsale Est-pacifique montrant 5 OSC (flèches)

Vue Google Earth de la dorsale Est-pacifique montrant 5 OSC (flèches)

L'OSC détaillé sur la figure précédente est indiqué en jaune.


Figure 7. Vue Google Earth de dykes dont les relais miment des OSC, Taoudeni, Mali

Vue Google Earth de dykes dont les relais miment des OSC, Taoudeni, Mali

Figure 8. Localisation des dykes de la Sand River (Afrique du Sud) et du Taoudeni (Mali)

Localisation des dykes de la Sand River (Afrique du Sud) et du Taoudeni (Mali)

C'est avec ces figures inhabituelles que nous clôturons cette série de 6 semaines sur cet extraordinaire affleurement de la Sand River. Merci à Jean François Moyen qui m'a guidé sur cet affleurement, et sur le site duquel des compléments scientifiques peuvent être trouvés.

Mots clés : dyke, relais, OSC - overlapping spreading center