Limules d'hier... et d'aujourd'hui

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire des Sciences de la Terre

Emmanuelle Cecchi

Benoît Urgelli

ENS Lyon / DGESCO

17/02/2003

Résumé

Limules fossiles (Jurassique supérieur) et actuelles.


Figure 1. Une limule fossilisée

Une limule fossilisée

Fossile de limule daté du Jurassique supérieur.


La photographie "principale " représente une limule du Jurassique supérieur récoltée en Bavière. Elle cheminait sur une vase calcaire et pour une raison x cette limule s'est mise à tourner en rond, et est morte sur place. Les traces de son cheminement sont encore parfaitement visibles. 140 millions d'année plus tard, des carriers bavarois dégagèrent cette vase calcaire devenue "calcaire lithographique". Elle se trouve maintenant dans un musée de la région de Solnhofen. Les calcaires lithographiques de la région de Solnhofen sont particulièrement riches en fossiles exceptionnellement conservés. C'est là, entre autres, qu'ont été trouvés les fossiles d'Archeopterix.

Sur la figure 2, on voit une limule vivante photographiée au nouvel Aquarium de Lyon. Les limules (groupe des Xiphosures) appartiennent aux Arthropodes Chélicérates, comme les Scorpions et les Araignées. Ils ont la particularité de disposer de deux yeux composés, comme les Insectes, mais recouvert d'une épaisse cornée, ainsi que de deux ocelles simples au centre de la tête. La pointe qui termine le corps (telson) est à l'origine du nom du groupe, en grec "queue (uros) en épée (xyphos)".

Ces organismes, qui existent depuis le Silurien, n'ont que très peu changé morphologiquement depuis cette époque. C'est l'exemple type de ce qu'on appelle couramment un "fossile vivant". On rencontre aujourd'hui des limules en grand nombre sur les plages des côtes Est des Etats-Unis, comme la Floride ou le New Jersey, où les adultes viennent se reproduire et pondre en masse avant leur mort.

Les Limules actuelles sont utilisées dans l'industrie pharmaceutique: leur sang fournit un test particulièrement sensible à la présence de toxines bactériennes dans les produits injectables (vaccins, sang de transfusion, etc...).

Pour en savoir plus, on peut consulter le site anglais The Horseshoe Crab.

Figure 2. Une limule vivante actuelle

Une limule vivante actuelle

Limule actuelle photographiée au grand Aquarium de Lyon.