Mots clés : Cerin, Kimmeridgien, reptile, tétrapode, tortue, Idiochelys fitzengeri, Eurysternum crassipes

Les tortues fossiles du Kimméridgien de Cerin (Ain)

Pierre Thomas

Laboratoire de Sciences de la Terre / ENS Lyon

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

08/03/2010

Résumé

Classification des "reptiles" : les tortues.


Figure 1. Fossile d' Idiochelys fitzengeri , tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Fossile d'Idiochelys fitzengeri, tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Figure 2. Détail d'un membre antérieur d' Idiochelys fitzengeri , tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Détail d'un membre antérieur d'Idiochelys fitzengeri, tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Détail de la figure 1.


Figure 3. Détail d'une partie postérieure d' Idiochelys fitzengeri , tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Détail d'une partie postérieure d'Idiochelys fitzengeri, tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Détail de la figure 1.


Après trois semaines d'interruption « failles », revenons à Cerin. En plus des végétaux, méduses, crustacés, échinodermes et « poissons », l'extraordinaire gisement kimméridgien de Cerin contient aussi de nombreux Tétrapodes, tous des « reptiles », dont des tortues. Les tortues, à la morphologie si caractéristique, existent depuis le Permien. Depuis, elles ont évolué en conservant la même forme générale. Deux genres ont été trouvés à Cerin : Idiochelys et Eurysternum .

Figure 4. Phylogénie (très) schématique des "reptiles", groupe paraphylétique, au sein des Tétrapodes et des Sarcoptérygiens

Phylogénie (très) schématique des "reptiles", groupe paraphylétique, au sein des Tétrapodes et des Sarcoptérygiens

Ce qu'on nommait habituellement "reptiles" comprend dans la nature actuelle les tortues, les rhynchocéphales, les lézards (dont les iguanes et les varans), les serpents et les crocodiles. Les "reptiles" avec ce sens classique du terme sont marqués d'un "+".


Figure 5. Vue d'ensemble d'un autre exemplaire d' Idiochelys fitzengeri , tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Vue d'ensemble d'un autre exemplaire d'Idiochelys fitzengeri, tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Figure 6. Détail d'une partie postérieure d' Idiochelys fitzengeri , tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Détail d'une partie postérieure d'Idiochelys fitzengeri, tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Détail de la figure 5.


Les tortues fossiles entières sont assez exceptionnelles ; les membres ou carapaces isolés sont plus fréquents. En témoignent ces trois fossiles de membres d' Eurysternum crassipes .

Figure 7. Membre d' Eurysternum crassipes , tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Membre d'Eurysternum crassipes, tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Figure 8. Membre d' Eurysternum crassipes , tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Membre d'Eurysternum crassipes, tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Figure 9. Membre d' Eurysternum crassipes , tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

Membre d'Eurysternum crassipes, tortue kimméridgienne de Cerin (Ain)

 

La totalité des fossiles montrés ici fait partie des réserves du futur Musée des Confluences de Lyon, musée en cours de construction, qui devrait ouvrir en 2014-2015. Sous la conduite éclairée de Didier Berthet, responsable des collections de Cerin, j'ai pu accéder à ces réserves et en photographier une (petite) partie. Merci à lui de m'y avoir guidé et de m'autoriser à diffuser ces photos. À partir de 2014-2015, vous pourrez voir certains de ces échantillons et biens d'autres encore dans les expositions permanentes du musée ainsi que dans des expositions temporaires. Le Musée des Confluences a également publié un « beau livre », livre magnifiquement illustré par un photographe professionnel, livre retraçant l'histoire du site de Cerin qui complétera et approfondira ces dossiers Planet-Terre.

Mots clés : Cerin, Kimmeridgien, reptile, tétrapode, tortue, Idiochelys fitzengeri, Eurysternum crassipes