Mots clés : Cerin, Kimmeridgien, poisson, fossile, ostéichtien, actinoptérygien, holostéen, ptérygopode, Belonostomus tenuirostris

Fossiles de Belonostomus sp. du Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Pierre Thomas

Laboratoire de Sciences de la Terre / ENS Lyon

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

04/01/2010

Résumé

Classification des "poissons", fossiles d'Actinoptérygiens holostéens.


Figure 1. Tête d'un Belonostomus tenuirostris , avec un petit poisson dans sa bouche, Kimmeridgien, carrière de Cerin (Ain)

Tête d'un Belonostomus tenuirostris, avec un petit poisson dans sa bouche, Kimmeridgien, carrière de Cerin (Ain)

Actinoptérygien holostéen (voir figure 4).

Une scène de la vie courante des mers jurassiques prise en flagrant délit par la fossilisation. Des dendrites de MnO2 se sont développées le long du fossile.


Figure 2. Tête d'un Belonostomus tenuirostris , avec un petit poisson dans sa bouche, Kimmeridgien, carrière de Cerin (Ain)

Tête d'un Belonostomus tenuirostris, avec un petit poisson dans sa bouche, Kimmeridgien, carrière de Cerin (Ain)

Détail de la figure 1.

Une scène de la vie courante des mers jurassiques prise en flagrant délit par la fossilisation.


Figure 3. Un Belonostomus tenuirostris avec un petit poisson dans sa bouche, Kimmeridgien, carrière de Cerin (Ain)

Un Belonostomus tenuirostris avec un petit poisson dans sa bouche, Kimmeridgien, carrière de Cerin (Ain)

Le couteau donne l'échelle des figures 1 à 3.


Les Belonostomus font partie des Aspidorhynchidés, l'un des multiples groupes d'Actinoptérygiens non téléostéens (= Holostéens) qui peuplaient les mers du Jurassique. Ce sont des poissons serpentiformes, d'une trentaine de centimètres de long, à nageoires dorsales et anales triangulaires et à nageoire caudale fortement échancrée. Leur tête se termine par un rostre, correspondant à l'allongement des mâchoires. Une seule espèce de Belonostomus existe à Cerin : Belonostomus tenuirostris . Avec sa morphologie totalement différente de celle des Proscinetes , Belonostomus illustre la grande variété morphologique des Holostéens du Jurassique. Parmi les nombreux spécimens de cette espèce trouvés à Cerin, un fossile contient un poisson dans la bouche, poisson dont seule dépasse la queue. Cette scène de la vie jurassique peut être expliquée de deux façons. (1) Il s'agit d'une scène de repas interrompue par la mort. (2) Lors de l'assèchement d'une flaque d'eau temporaire dans laquelle se sont réfugiés de nombreux poissons, on observe souvent de petits poissons venir se réfugier dans la gueule des plus gros poissons agonisants pour y chercher un peu d'humidité.

Figure 4. Phylogénie (très) schématique du groupe paraphylétique des poissons

Phylogénie (très) schématique du groupe paraphylétique des poissons

L'épaisseur des traits donne une idée de l'importance des différents groupes.

Les « poissons » sont divisés en deux : les Agnates (poissons sans mâchoire) et les « poissons à mâchoire ». Ces poissons à mâchoire comprennent deux subdivisions : les Chondrichthyens (poissons cartilagineux) et les Ostéichthyens (poissons osseux). Les Ostéichthyens sont eux même divisés en deux : les Sarcoptérigyens (desquels dérivent les Tétrapodes) et les Actinoptérygiens. Les Actinoptérygiens sont divisés de façon assez informelle en Holostéens (non téléostéens) et Téléostéens. Ces derniers, qui apparaissent à la fin du Jurassique, représentent l'immense majorité des poissons actuels.

À Cerin, on a trouvé de très nombreux « groupes » de non téléostéens alors que les Téléostéens n'y sont que très peu représentés. La position des Belonostomus et autres non téléostéens de Cerin au sein des poissons est figurée par le cercle rouge. Les traits noirs (et non pas figurés par la couleur représentant tel ou tel groupe) ont pour but de visualiser les incertitudes chronologiques et phylogénétiques de la « base » de cet arbre.


Figure 5. Un autre Belonostomus tenuirostris , poisson fossile du Kimmeridgien, carrière de Cerin (Ain)

Un autre Belonostomus tenuirostris, poisson fossile du Kimmeridgien, carrière de Cerin (Ain)

Figure 6.  Belonostomus tenuirostris , poisson fossile du Kimmeridgien, carrière de Cerin (Ain)

Belonostomus tenuirostris, poisson fossile du Kimmeridgien, carrière de Cerin (Ain)

Figure 7. Détail de la tête et des nageoires pectorales d'un Belonostomus tenuirostris , poisson fossile du Kimmeridgien, carrière de Cerin (Ain)

Détail de la tête et des nageoires pectorales d'un Belonostomus tenuirostris, poisson fossile du Kimmeridgien, carrière de Cerin (Ain)

Détail de la figure précédente.


Figure 8. Empreinte et contre-empreinte d'un Belonostomus tenuirostris , poisson fossile du Kimmeridgien, Saint Germain les Paroisses (Ain)

Empreinte et contre-empreinte d'un Belonostomus tenuirostris, poisson fossile du Kimmeridgien, Saint Germain les Paroisses (Ain)

Gisement voisin et contemporain de celui de Cerin.


Figure 9. Détail de la tête et des nageoires pectorales d'un Belonostomus tenuirostris , poisson fossile du Kimmeridgien, Saint Germain les Paroisses (Ain)

Détail de la tête et des nageoires pectorales d'un Belonostomus tenuirostris, poisson fossile du Kimmeridgien, Saint Germain les Paroisses (Ain)

Détail de la figure précédente.


La totalité des fossiles montrés ici fait partie des réserves du futur Musée des Confluences de Lyon, musée en cours de construction, qui devrait ouvrir en 2014-2015. Sous la conduite éclairée de Didier Berthet, responsable des collections de Cerin, j'ai pu accéder à ces réserves et en photographier une (petite) partie. Merci à lui de m'y avoir guidé et de m'autoriser à diffuser ces photos. À partir de 2014-2015, vous pourrez voir certains de ces échantillons et biens d'autres encore dans les expositions permanentes du musée ainsi que dans des expositions temporaires. Le Musée des Confluences a également publié un « beau livre », livre magnifiquement illustré par un photographe professionnel, livre retraçant l'histoire du site de Cerin qui complétera et approfondira ces dossiers Planet-Terre.

Mots clés : Cerin, Kimmeridgien, poisson, fossile, ostéichtien, actinoptérygien, holostéen, ptérygopode, Belonostomus tenuirostris