Mots clés : Cerin, coniférales, conifère, fossile, Brachyphyllum, Pagiophyllum, évolution biologique

Conifères fossiles du Kimméridgien, Cerin (Ain) et gisement voisin (Isère)

Pierre Thomas

Laboratoire de Sciences de la Terre / ENS Lyon

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

05/10/2009

Résumé

Fossiles de végétaux du Jurassique.


Figure 1. Branche ramifiée de Brachyphyllum sp. , conifère du Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Branche ramifiée de Brachyphyllum sp., conifère du Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Figure 2. Branche ramifiée de Brachyphyllum sp. , conifère du Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Branche ramifiée de Brachyphyllum sp., conifère du Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Figure 3. Détail de Brachyphyllum sp. , conifère du Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Détail de Brachyphyllum sp., conifère du Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Les Coniférophytes sont les Gymnospermes les plus diversifiées. Ils existent depuis le Carbonifère, et, avec les Cycadales et les Bennettitales, représentent les végétaux terrestres dominants du Trias et du Jurassique. Leur importance relative diminue à partir du Crétacé au profit des Angiospermes. Mais il s'agit encore d'un groupe dominant dans certains milieux (forêts froides de type taïga, certaines forêts tropicales…).

À Cerin, les conifères sont représentés par 5 genres, dont Brachyphyllum et Pagiophyllum montrés ici.

Figure 4. Position des conifères de Cerin (cercle rouge) sur la phylogénie (très) schématique des végétaux vasculaires

Position des conifères de Cerin (cercle rouge) sur la phylogénie (très) schématique des végétaux vasculaires

L'épaisseur des traits donne une idée de l'importance des différents groupes.


Figure 5. Branche ramifiée de Brachyphyllum sp. conifère du Kimméridgien, gisement de Morestrel (Isère)

Branche ramifiée de Brachyphyllum sp. conifère du Kimméridgien, gisement de Morestrel (Isère)

Morestrel est à quelques kilomètres de Cerin.


Figure 6. Détail de branche ramifiée de Brachyphyllum sp. , conifère du Kimméridgien, gisement de Morestrel (Isère)

Détail de branche ramifiée de Brachyphyllum sp., conifère du Kimméridgien, gisement de Morestrel (Isère)

Morestrel est à quelques kilomètres de Cerin.


Figure 7. Branche ramifiée de Pagiophyllum sp. , conifère du Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Branche ramifiée de Pagiophyllum sp., conifère du Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Taille de l'échantillon : 12 cm..


Figure 8. Détail de branche ramifiée de Pagiophyllum sp. , conifère du Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Détail de branche ramifiée de Pagiophyllum sp., conifère du Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Taille de l'échantillon entier : 12 cm..


Figure 9. Empreinte (en creux) d'un rameau de « conifère sp. », Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Empreinte (en creux) d'un rameau de « conifère sp. », Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Des dendrites d'oxyde de manganèse ont « poussé » le long de fractures.

Taille de l'échantillon : 10 cm..


Figure 10. Empreinte (en creux) d'un rameau de « conifère sp. », Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Empreinte (en creux) d'un rameau de « conifère sp. », Kimméridgien, carrière de Cerin (Ain)

Des dendrites d'oxyde de manganèse ont « poussé » le long de fractures.

Taille de l'échantillon entier : 10 cm..


Brachyphyllum et Pagiophyllum ressemblaient assez aux Araucariacées d'aujourd'hui, un groupe mineur des conifères actuels. Les Araucariacées sont des Gymnospermes. Elles constituent l'une des six familles de l'ordre des Pinales. Très abondantes au Mésozoïques, elles ne sont plus représentées que par 32 espèces actuelles (regroupées en 3 genres). Ce sont des arbres ou des arbustes des régions tempérées à chaudes, à feuilles persistantes, souvent en écailles (parfois en aiguilles), vivant spontanément en Australie / Nouvelle Zélande / Nouvelle Calédonie / Nouvelle Guinée, ainsi qu'en Amérique du Sud. On peut en voir sans problème deux espèces « ornementales » en France ( Araucaria araucana et Araucaria heterophylla ), dans les jardins et jardineries.


Figure 12.  Araucaria araucana dans son milieu naturel, forêt près de Coihaique, Patagonie chilienne

Araucaria araucana dans son milieu naturel, forêt près de Coihaique, Patagonie chilienne

Détail.


Figure 13.  Araucaria heterophylla (dit « pin de Norfolk » bien que ce ne soit pas un pin)

Araucaria heterophylla (dit « pin de Norfolk » bien que ce ne soit pas un pin)

Dans un jardin intérieur de l'ENS Lyon.


Figure 14.  Araucaria heterophylla (dit « pin de Norfolk » bien que ce ne soit pas un pin)

Araucaria heterophylla (dit « pin de Norfolk » bien que ce ne soit pas un pin)

Les courants n'amenaient pas que des rameaux dans la lagune de Cerin, mais aussi des fragments de bois flotté dont il est impossible de déterminer l'espèce d'origine.

Figure 15. Fragment de bois fossile ( Cupressinoxylon sp. ), Kimméridgien, carrière de Cerin

Fragment de bois fossile (Cupressinoxylon sp.), Kimméridgien, carrière de Cerin

Figure 16. Fragment de bois fossile ( Cupressinoxylon sp. ), Kimméridgien, carrière de Cerin

Fragment de bois fossile (Cupressinoxylon sp.), Kimméridgien, carrière de Cerin

Figure 17. Une plage de l'Île des Pins, Nouvelle Calédonie

Une plage de l'Île des Pins, Nouvelle Calédonie

Plage avec des conifères vivant à proximité immédiate de l'eau d'un lagon d'arrière récif. Le paysage des îles alimentant la lagune de Cerin en débris végétaux devait ressembler à ce type d'environnement, avec sans doute un relief moins marqué.


 

La totalité des fossiles montrés ici fait partie des réserves du futur Musée des Confluences de Lyon, musée en cours de construction et qui devrait ouvrir en 2014-2015. Sous la conduite éclairée de Didier Berthet, responsable des collections de Cerin, j'ai pu accéder à ces réserves et en photographier une (petite) partie. Merci à lui de m'y avoir guidé et de m'autoriser à diffuser ces photographies. À partir de 2014-2015, vous pourrez voir certains de ces échantillons et biens d'autres encore dans les expositions permanentes du Musée de Confluences, ainsi que dans des expositions temporaires. Le Musée des Confluences a également publié un « beau livre », livre magnifiquement illustré par un photographe professionnel, livre retraçant l'histoire du site de Cerin qui complétera et approfondira ces dossiers Planet-Terre.

Mots clés : Cerin, coniférales, conifère, fossile, Brachyphyllum, Pagiophyllum, évolution biologique