Mots clés : ichnofossile, reptile, dinosaure

Pistes de reptiles (dinosaures sensu lato ), Vieux lac d'Émosson (Suisse)

Pierre Thomas

Laboratoire de Sciences de la Terre / ENS Lyon

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

07/09/2009

Résumé

Traces de dinosaures dans les Alpes suisses.


Figure 1. Dalle à empreintes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Dalle à empreintes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

À gauche, vue globale d'une dalle à empreintes de « dinosaures » ( sensu lato ). À droite, détail d'une des empreintes. Vieux lac d'Émosson, Suisse (à 500 m de la frontière française).


Si vous avez passé vos vacances dans la région de Chamonix et du Mont-Blanc, peut-être êtes vous allés voir les fameuses pistes de « dinosaures » du vieux lac d'Émosson, situées en Suisse, à 500 m de la frontière françaises. Il s'agit d'une marche en montagne accessible à tout bon randonneur.

Figure 2. Localisation de la dalle à empreintes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Localisation de la dalle à empreintes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

La frontière franco-suisse est indiquée par le trait jaune. Au fond, le Mont-Blanc.


Ces dalles sont constituées de 2 m de grès calcaire et quartzitique du Trias, grès surmonté de bancs plus fins de grès moyen et pellicules argileuses d'inter-banc.

C'est sur ces dalles qu'on été découvertes en 1976 plus de 800 empreintes de reptiles, appartenant à 9 « ichnoespèces » (nom « savant » des types de traces fossiles). D'après ces traces, et en comparant les ichnoespèces de ces dalles avec celles d'autres sites bien datés, ces dalles dateraient du Ladinien terminal/Carnien (limite Trias moyen / Trias supérieur). Il existe au Trias de très nombreux reptiles de grande taille, fréquemment appelés « dinosaures » par le grand public, bien que ce ne soient pas tous des dinosaures sensu stricto selon les critères rigoureux de la classification des reptiles. Les vrais dinosaures ne sont abondants qu'à partir du début du Trias supérieur, âge du gisement d'Émosson. Parmi les 9 ichno-espèces d'Émosson, il est tout à fait possible qu'il ait des dinosaures vrais et des gros reptiles non dinosauriens, d'où l'usage des intitulés « dinosaures » ou dinosaures sensu lato .

Ces grès constituent la base de la couverture transgressive autochtone du massif des Aiguilles Rouges, qui appartiennent aux massifs cristallins externes des Alpes.

Figure 3. Dalle à empreintes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Dalle à empreintes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Détail de l'empreinte de la figure 1.


Figure 4. Dalle à empreintes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Dalle à empreintes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Un autre type d'empreinte.


Figure 5. Dalle à pistes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Dalle à pistes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Figure 6. Dalle à pistes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Dalle à pistes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Figure 7. Dalle à pistes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Dalle à pistes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Figure 8. Dalle à pistes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Dalle à pistes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Figure 9. Dalle à pistes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Dalle à pistes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Vue du site.


Figure 10. Dalle à pistes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Dalle à pistes de reptiles, vieux lac d'Émosson (Suisse)

Vue du site.


Ces dalles montrent aussi d'autres traces permettant de reconstituer le milieu de sédimentation : des ripple marks et des fentes de dessiccation (dans les argiles d'inter-banc). Cela permet de reconstituer le milieu à la transition Trias moyen /Trias supérieur : plaine sableuse basse avec alternance de périodes inondées et de périodes exondées. Pendant les périodes d'exondation mais quand le sable était encore mouillé, ou sous une faible épaisseur d'eau, des gros reptiles passaient par là.

Figure 11. Ripple marks sur des dalles du vieux lac d'Émosson (Suisse)

Ripple marks sur des dalles du vieux lac d'Émosson (Suisse)

Figure 12. Ripple marks sur des dalles du vieux lac d'Émosson (Suisse)

Ripple marks sur des dalles du vieux lac d'Émosson (Suisse)

Figure 13. Fentes de dessiccation sur des dalles du vieux lac d'Émosson (Suisse)

Fentes de dessiccation sur des dalles du vieux lac d'Émosson (Suisse)

Figure 14. Fentes de dessiccation sur des dalles du vieux lac d'Émosson (Suisse)

Fentes de dessiccation sur des dalles du vieux lac d'Émosson (Suisse)

Ces grès correspondent au premier banc transgressif sur le socle hercynien ; elles sont surmontées d'un Trias supérieur dolomitique et d'un Jurassique réduit et très déformé par le passage de la nappe de Morcles qui surmonte l'ensemble.

Figure 15. Carte géologique 3D du secteur des lacs d'Émosson (Suisse)

Carte géologique 3D du secteur des lacs d'Émosson (Suisse)

Même angle de vue qu'à la figure 2.

Si on fait abstraction des éboulis (en orange), la géologie est assez « simple ». À gauche (à l'Est) et figuré en rose, se trouve le socle des Aiguilles Rouges. Ce socle est recouvert d'une mince couverture autochtone du Trias (qui contient les pistes) et du Jurassique (rose foncé, brun clair et bleu foncé). L'ensemble est recouvert par l'épaisse nappe de Morcles (couleurs brunes dominantes). Le trait rouge correspond à la base de cette nappe de charriage. Le site à pistes est localisé par la punaise jaune.


Mots clés : ichnofossile, reptile, dinosaure