Mots clés : tunnel de lave, lucarne, terrasse, encoche, Açores

L'intérieur des tunnels de lave ( lava tubes ) : terrasses, encoches et niveaux de retrait emboîtés, plancher aa ou pahoehoe, tunnels superposés…

Pierre Thomas

Laboratoire de Sciences de la Terre / ENS Lyon

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

09/06/2008

Résumé

L'intérieur des tunnels de lave : terrasses, encoches, superpositions.


Figure 1. Galerie d'un tunnel de lave avec ses terrasses et niveaux de retrait, Gruta das Torres, île de Pico, Açores

Galerie d'un tunnel de lave avec ses terrasses et niveaux de retrait, Gruta das Torres, île de Pico, Açores

Niveaux de retrait visibles sur les flancs droit et gauche. Ce tunnel mesure environ 5 m de hauteur et de largeur. Noter les stalactites (de basalte) au plafond.


Figure 2. Galerie d'un tunnel de lave avec ses terrasses et niveaux de retrait, Gruta das Torres, île de Pico, Açores

Galerie d'un tunnel de lave avec ses terrasses et niveaux de retrait, Gruta das Torres, île de Pico, Açores

Des personnages donnent l'échelle.


Souvent, les parois des tunnels de lave présentent des encoches ou des terrasses horizontales, que l'on peut suivre sur des dizaines de mètres. Ces encoches ou terrasses sont dues au diverses variations de niveau de la lave dans le tunnel. Le principe des terrasses est expliqué dans la suite de schémas sommaires de la figure 3. Si la lave coule longtemps à un même niveau, elle peut se solidifier sur les bords. Un nouveau retrait laissera une terrasse. Si la lave remonte un peu, elle peut partiellement refondre la base de cette terrasse en y laissant une encoche. Si le sommet de la coulée se solidifie en partant des bords, cela peut créer un surplomb solide au dessus du flot, surplomb qui deviendra balcon si le niveau baisse…

Tous ces phénomènes pouvant arriver plusieurs fois consécutives, on obtient cette variété morphologique que l'on observe sur les parois.

Le plancher des tunnels est très fréquemment de type pahoehoe, avec parfois de belles surfaces cordées, voir totalement lisses. On y voit aussi plus rarement des surfaces aa.

Figure 7. Vue générale de la confluence de deux tunnels de lave, Gruta das Torres, île de Pico, Açores

Vue générale de la confluence de deux tunnels de lave, Gruta das Torres, île de Pico, Açores

Le plancher du tunnel de droite est lisse (pahoehoe), celui du tunnel de gauche est de type aa.



Parfois, on peut observer deux tunnels superposés l'un sur l'autre, qui peuvent se superposer sur des centaines de mètres de longueur. Dans ce cas, il y a baisse du niveau de la lave en deux temps, avec formation d'une croûte solide au sommet de la lave durant son écoulement à un niveau intermédiaire.

Mots clés : tunnel de lave, lucarne, terrasse, encoche, Açores