Mise en place de laves cordées ( ropy lavas ), Hawaii, La Réunion

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire des Sciences de la Terre

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

28/01/2008

Résumé

Morphologie volcanique : coulées de laves cordées.


Figure 1. Mise en place de laves cordées (ropy lavas), coulée du Pu'u O'o (Hawaii), été 2001

La formation de cordes par plissement de la « peau » se voit bien en aval de la mini-coulée rouge de droite. On devine aussi que les deux mini-coulées rouges sortent d'une masse de lave superficiellement refroidie et dont la surface solide aurait crevé, laissant s'échapper un nouveau lobe. L'aspect brillant et moiré du basalte refroidi est du à sa nature vitreuse, ainsi qu'à la présence de micro-cristaux d'oxyde de fer dispersé à la surface du verre, lui donnant parfois des reflets « métalliques ». Chaque mini-coulée rouge mesure entre 30 et 50 cm de large.


Cette semaine, nous allons profiter des vacances de Stéphane Labrosse, enseignant à l'ENS Lyon, pendant l'été 2001 à Hawaii. Les coulées actives du Pu'u O'o étaient actives à cette date et facilement accessibles. Nous profiterons aussi du stage de 2ème année d'École effectué par Vincent Godard quelques mois auparavant, sur le Pu'u O'o.

Nous vous présentons 14 images (images 1 à 14) rapprochées de cordes en formation, avec un commentaire seulement quand des points particuliers sont à souligner. Pour d'évidentes raisons, le traditionnel couteau ou marteau de géologue est rarement présent pour donner l'échelle. Mais si on sait que chaque corde élémentaire mesure de 5 à 10 cm de diamètre, et qu'on s'aide de l'image 14, il est facile d'avoir une idée de la taille de la surface photographiée. Les images 15 et 16 sont prises avec un peu plus de recul.

La dernière image (image 17) vient de la Réunion. Elle a été prise en ULM par Lucette Ferlicot (professeur au lycée de Saint Benoît) lors de l'éruption du Piton de la Fournaise d'avril 2007.

Figure 2. Gros plan sur un nouveau lobe de lave cordée en formation, coulée du Pu'u O'o (Hawaii), été 2001

En bas du lobe, les mouvements de la lave sous-jacente raccourcissent et plissent la « peau ». En haut du lobe au contraire, les mouvements de la lave sous-jacente étirent la peau à peine formée et dessinent des structures en extension, qui ne sont pas sans rappeler des linéations d‘allongement. L'image 3 explicite cette double déformation.


Figure 3. Schéma explicatif : nouveau lobe de lave cordée en formation, coulée du Pu'u O'o (Hawaii), été 2001

Zones en étirement (<-->) et les zones en compression (-><-).



Figure 5. Lave cordée en formation, coulée du Pu'u O'o (Hawaii), été 2001


Figure 6. Lave cordée en formation, coulée du Pu'u O'o (Hawaii), été 2001


Figure 7. Lave cordée en formation, coulée du Pu'u O'o (Hawaii), été 2001


Figure 8. Avancée du front d'une coulée de lave cordée : 1/3, coulée du Pu'u O'o (Hawaii), été 2001

Les images 8, 9 et 10 ont été prises à quelques secondes d'intervalle de la même extrémité du front d'une coulée. L'avancée des deux lobes se voit très bien d'une image à l'autre.


Figure 9. Avancée du front d'une coulée de lave cordée : 2/3, coulée du Pu'u O'o (Hawaii), été 2001

Les images 8, 9 et 10 ont été prises à quelques secondes d'intervalle de la même extrémité du front d'une coulée. L'avancée des deux lobes se voit très bien d'une image à l'autre.


Figure 10. Avancée du front d'une coulée de lave cordée : 3/3, coulée du Pu'u O'o (Hawaii), été 2001

Les images 8, 9 et 10 ont été prises à quelques secondes d'intervalle de la même extrémité du front d'une coulée. L'avancée des deux lobes se voit très bien d'une image à l'autre.



Figure 12. Lave cordée en formation, coulée du Pu'u O'o (Hawaii), été 2001


Figure 13. Lave cordée en formation, coulée du Pu'u O'o (Hawaii), été 2001


Figure 14. Touriste « touillant » de la lave cordée en formation à l'aide d'un bâton (qui s'enflamme), coulée du Pu'u O'o (Hawaii), été 2001

Cette photographie donne une échelle de tous les lobes de lave cordée présentés sur les images 1 à 13.




Figure 17. Vue aérienne (prise d'un ULM) d'une coulée montrant des cordes en formation, éruption du Piton de la Fournaise, île de la Réunion, avril 2007

L'échelle est ici différente, puisque la coulée au centre de l'image mesure une quinzaine de mètres de large. Noter des kipukas en formation dans la partie aval.