Géométrie des coulées de laves fluides : île de La Réunion et Chaîne des Puys

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire des Sciences de la Terre

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

03/12/2007

Résumé

Morphologie volcanique : coulées de laves fluides.


Figure 1. Coulée de lave du flanc Est du Piton de la Fournaise envahissant une forêt (La Réunion, 2004)

Coulée de lave du flanc Est du Piton de la Fournaise envahissant une forêt (La Réunion, 2004)

Au premier plan, la surface de la coulée est de type pa hoe hoe (voir aussi "bonhomme de lave" à La Réunion et laves cordées d'Islande). Noter la géométrie poly-lobée des coulées sur les pentes de l'arrière plan. Quand une coulée « épargne » mais entoure une portion de terrain, cela forme une espèce d'île qui porte le nom (d'origine hawaiienne) de « kipuka ». Plusieurs kipukas sont visibles sur cette image.


Les coulées de laves des volcans boucliers sont très fluides. Elles prennent une géométrie sinueuse, avec de multiples lobes … Quand une coulée « épargne » mais entoure une portion de terrain, cela forme une espèce d'île qui porte le nom (d'origine hawaiienne) de « kipuka ».

Figure 2. Autre vue des coulées 2004 du flanc Est du Piton de la Fournaise (La Réunion)

Autre vue des coulées 2004 du flanc Est du Piton de la Fournaise (La Réunion)

Au premier plan, une surface de type AA.




 

Les 4 images précédentes ont été prises en bas du Piton de la Fournaise, là où les pentes du Grand Brûlé rejoignent la mer. On peut voir aussi de très belles coulées en hauteur, dans l'Enclos Fouqué ou sur les pentes sommitales. C'est ce que montrent les images suivantes.

Figure 5. Coulées poly-lobées avec kipukas, flanc SO du Piton de la Fournaise (La Réunion)

Coulées poly-lobées avec kipukas, flanc SO du Piton de la Fournaise (La Réunion)

L'image suivante a été prise depuis l'emplacement de la croix rouge.



Figure 7. Image géoportail 3D de ce même flanc SO du Piton de la Fournaise (La Réunion)

Image géoportail 3D de ce même flanc SO du Piton de la Fournaise (La Réunion)

 

Des coulées en formes lobées et avec kipukas n'existent pas que sur les volcans boucliers. On en trouve aussi en Auvergne. En témoignent ces 3 vues Google Earth, associées avec 3 extraits de carte géologique (Google/BRGM). On ne peut que regretter de ne pas (encore ?) pouvoir superposer les cartes géologiques du BRGM sur les images IGN du Géoportail 3D.

Figure 8. Image et carte géologique Google Earth/BRGM de la coulée récente (cheire) du Puy de Côme (vue vers le sud)

Image et carte géologique Google Earth/BRGM de la coulée récente (cheire) du Puy de Côme (vue vers le sud)

La photo a été prise en hiver. Les champs sont relativement verts (les nuances de vert dépendent de 2 images) alors que la coulée, boisée, est de couleur plus marron (feuillus) ou noir (résineux). On voit très bien cette coulée traversant l'image du SE (en haur à gauche) au NO (en bas à droite). Une autre coulée est visible au Sud (en haut) de l'image.La comparaison avec la carte géologique permet de comparer limite de végétation et limite géologique (coulées basaltiques en bleu, socle hercynien en orange). Les affleurements basaltiques du premier plan, plus anciens que ceux de la coulée du Puy de Côme, ont subit une pédogénèse importante et ne se marquent pas par une limite de végétation. Le Puy de Côme correspond au volcan du coin supérieur gauche de l'image.


Figure 9. Détail de la partie centrale de la coulée du Puy de Côme (vue vers le sud)

Détail de la partie centrale de la coulée du Puy de Côme (vue vers le sud)

La limite coulée/socle se voit remarquablement bien. Noter la présence d'une kipuka près du centre de l'image.


Figure 10. Détail de la partie amont de la coulée du Puy de Côme

Détail de la partie amont de la coulée du Puy de Côme

Au fond, la Chaîne des Puys avec le Puy de Côme (au centre) et le Puy de Dôme (légèrement à droite).