Les volcans de boue de Nirano (Italie)

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire des Sciences de la Terre

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

20/11/2006

Résumé

Origine des volcans de boue de Nirano (Émilie-Romagne, Italie).


Figure 1. Un volcan de boue, Nirano (Émilie-Romagne, Italie)

Un volcan de boue, Nirano (Émilie-Romagne, Italie)

L'exploitation de mes vacances 2006 continue ; après 8 semaines exploitant un séjour en Savoie, voici 4 semaines illustrant 5 jours italiens.

Nirano se situe a quelques kilomètres au sud de Maranello (connu pour ses usines Ferrari), entre Parme et Modène, connues pour leur fromage, jambon et vinaigre (voir localisation, image 11). Dans les collines vallonnées du rebord nord de l'Apennin, au milieu de vertes prairies, on trouve 3 champs de volcans (ou groupes de volcans) de boue, distant de quelques dizaines de mètres. Il s'agit de petits volcans, de 0,5 à 5 m de hauteur, qui au lieu de cracher de la lave, émettent de la boue argileuse liquide et froide qui s'accumule en formant ces monticules « volcanomorphes ».

L'image 1 montre une vue d'ensemble d'un de ces groupe de volcans, le groupe 3 ; l'image 2 une vue plus détaillée de ce même volcan. Les images 3 et 4 montre un autre groupe de bonne taille, le groupe 2. Les image 5 et 6 montrent deux petits volcans annexes situés près des volcans 1 et 3 (voir localisation image 7). Dans tous les cas, on voit (plus ou moins selon l'angle des prises de vue) les coulées de boues qui s'échappent des cratères.

La semaine prochaine (27 novembre) nous verrons des détails des cratères et des jaillissements de boue. Le 4 décembre, nous verrons des détails des coulées.

Figure 2. Détail du groupe de volcans 3, Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Détail du groupe de volcans 3, Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Au fond, un autre volcan de ce groupe, où un personnage donne l'échelle.


Figure 3. Le groupe de volcan 2,Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Le groupe de volcan 2,Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Figure 4. Détail du groupe de volcan 2, Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Détail du groupe de volcan 2, Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Figure 5. Mini-volcan du champ de volcans 1, Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Mini-volcan du champ de volcans 1, Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Figure 6. Mini-volcan du champ 3,Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Mini-volcan du champ 3,Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Figure 7. Vue montrant la localisation des 3 groupes de volcans, Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Vue montrant la localisation des 3 groupes de volcans, Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Une petite route donne l'échelle.


Quelle est l'origine de ce phénomène géologique méconnu, les volcans de boue dans des régions sédimentaires non volcaniques ?

Ce type de volcans de boue n'existe que dans des régions argileuses, ou avec beaucoup d'argiles dans leur colonne stratigraphique, ce qui est le cas du nord de l'Apennin comme le montre l'image suivante.


Un tel phénomène se produit quand de l'eau remonte activement (par des fractures ouvertes), expulsée vers le haut par une surpression tectonique et/ou par des remontées gazeuses (de CO2 ou de CH4 diagénétique). Si cette eau, en remontant, traverse des couches argileuses, elle se charge en argile, et pourra à la sortie donner de tels volcans de boue.

Le Nord de l'Apennin correspond à un chevauchement, le chevauchement de l'Apennin sur la plaine du Pô. Il y a donc dans la région argile abondante, fracturation intense, surpression tectonique et diagenèse libérant CO2 et CH4 par dégradation de la matière organique. Toutes les conditions pour avoir les plus beaux champs de volcans de boue de l'Ouest européen(Émilie-Romagne, Italie) !

Les principaux champs de volcans de boue du monde se trouvent soit au niveau des prismes tectoniques, à l'air libre comme en Italie ou sous-marins comme au niveau du prisme d'accrétion de la Barbade, soit au niveau des régions riches en hydrocarbures, comme la région de la Mer Caspienne.

Il ne faut pas confondre ce phénomène qui n'a absolument rien de volcanique avec les solfatares et sources chaudes plus ou moins boueuses que l'on trouve dans des régions volcaniques, comme l'Islande, Naples, les îles éoliennes, Yellowstone, etc, et qui sont souvent appelées, à tort, volcans de boue. Dans ces cas de régions à fort gradient géothermique, la remontée des eaux est due à de la convection thermique et l'argile est issue de l'altération des roches volcaniques par les eaux chaudes et acides des circulations hydrothermales.

Figure 9. Contexte topographico-géologique des volcans de boue de Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Contexte topographico-géologique des volcans de boue de Nirano (Emilie-Romagne, Italie)

Volcans de boue de Nirano (flèche rouge), front de chevauchement de l'Apennin (à gauche) sur la plaine du Pô (à droite).


Figure 10. Chevauchement de l'Apennin sur la plaine du Pô

Chevauchement de l'Apennin sur la plaine du Pô

Nirano est situé à l'emplacement de la croix bleue.