Influence de la tectonique sur l'érosion des granites altérés

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire des Sciences de la Terre

Florence Kalfoun

ENS Lyon / DGESCO

30/01/2006

Résumé

Granites diaclasés en cours d'altération et de dégagement par l'érosion.



Le 16 janvier 2005, nous vous avons montré que l'altération des granites dans et sous le sol pouvait être guidée par les fissures, diaclases et failles.

Si l'érosion dégage ce granite en voie d'altération, les anciennes diaclases, zones d'altération préférentielles, sont particulièrement mises en valeur. Ce dégagement se voit à toutes les échelles. Les photographies 1 et 2 prises sur la Pointe de Primel (Côtes d'Armor, voir localisations sur les photographies 4 et 5) montrent ce phénomène à une petite échelle (le rocher mesure 5 mètres de haut).

La photographie 3 qui est une image Google Earth de la région d l'île de Bréhat (22) montre ce phénomène sur une grande échelle. On voit très bien à l'Ouest de l'île de Bréhat (B) sur la photographie 3, et entre l'Ile de Bréhat et le Sillon de Talbert (ST) des zones rectilignes bleu foncé, correspondant à des zones plus érodables (car plus altérées) et où l'eau est plus profonde, sans doute d'anciennes zones de fracture.

Figure 2. Vue d'ensemble de l'affleurement de granite de la figure 1



Les photographies 4 à 8 montrent l'usage que l'on peut faire de Google Earth quand on a la chance d'être sur une zone à haute résolution. La photographie 4 montre une vue de la Baie de Morlaix avec une résolution normale. La pointe de Primel (d'où proviennent les photographies 1 et 2) a la chance d'être couverte par des images haute résolution (en couleurs naturelles et non synthétiques, ce qui fait paraître "bistre" cette zone à haute résolution). Il est alors possible de localiser avec une précision de plus en plus grande le rocher de la photo 1 (croix rouge sur les 5 images). Sur les photos 7 et 8, on voit que les blocs de granites en relief, comme des sillons profonds, sont orientés NE-SO (attention, le Nord-Est à gauche). Là encore, des fractures tectoniques de grande ampleur ont guidé l'altération, puis l'érosion.

Figure 4. Vue de la baie de Morlaix (résolution normale)

La pointe de Primel est figurée par une croix rouge


Figure 5. Vue de la baie de Morlaix (résolution normale)

La pointe de Primel est figurée par une croix rouge


Figure 6. Vue de la pointe de Primel (22)


Figure 7. Vue plus rapprochée de la pointe de Primel (22)


Figure 8. Localisation de l'affleurement de la figure 1 (croix rouge) sur une image Google Earth

Noter l'orientation NE-SO (attention le nord est à gauche de l'image) des blocs de granite en relief et des sillons.