La naissance des chaos granitiques

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire des Sciences de la Terre

Florence Kalfoun

ENS Lyon / DGESCO

23/01/2006

Résumé

Altération différentielle et dégagement de blocs de granite sain par l'action de l'érosion.


Figure 1. Parties saines de granite mises en relief par l'érosion (Côtes d'Armor)

Parties saines de granite mises en relief par l'érosion (Côtes d'Armor)

Les deux dernières semaines, nous vous avons montré des images illustrant l'altération des granites. Cette altération se passe sous la surface et n'était visible dans ces exemples qu'à la suite de travaux (carrière, route…).

L'érosion naturelle (marine, ruissellement …) peut déblayer toutes les parties meubles (litière, arène sableuse, granite "pourri"). Il ne reste alors que les parties saines de la roche qui dépassent de la surface. Ce phénomène peut s'auto-amplifier : les parties de granite sain qui sont à l'air s'altèrent moins bien que celles qui sont dans le sol. Une reprise d'érosion dégagera donc encore plus les parties basses (sous le sol actuel) que les parties hautes de roches à nu. De futurs chaos granitiques sont en train de naître.

Nous vous montrons deux exemples, tous deux situés dans les Cotes d'Armor (22), exemples localisés sur des images Google Earth.

Figure 2. Vue d'ensemble de la figure 1 (Côtes d'Armor)

Vue d'ensemble de la figure 1 (Côtes d'Armor)

Figure 3. Localisation (croix rouges) des sites des photos 1 et 2

Localisation (croix rouges) des sites des photos 1 et 2

Figure 4. Chaos granitique, près de Perros Guirec

Chaos granitique, près de Perros Guirec

Figure 5. Localisation (croix rouge) du site de la photo 4

Localisation (croix rouge) du site de la photo 4