Silicification et érosion différentielle des grès : paysages de l'Ouest américain

Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire des Sciences de la Terre

Florence Kalfoun

ENS Lyon / DGESCO

06/12/2004

Résumé

Formes d'érosion différentielle dans des grès silicifiés de l'Ouest américain.



L'induration et la grésification des sables est due à des circulations de fluides (H2O), fluides superficiels ou fluides plus profonds dans le cas de diagenèse profonde. Comme la semaine dernière, elle concerne ici des sables siliceux.

La circulation des fluides est souvent hétérogène, guidée par des cassures, des zones moins compactes ou plus perméables, voire par des organisme vivants. Cette circulation hétérogène des fluides au sein des couches de sable entraîne une silicification hétérogène. L'érosion différentielle dans ces roches différentiellement indurées est à l'origine de morphologies particulières, parfois aussi spectaculaires qu'étranges.

Dans tous ces pays de grès, l'érosion a sculpté des formes étranges, et l'imagination populaire y retrouve animaux, fantômes ou autres formes fantastiques. Voici deux exemples de ces formes ; chacun y reconnaîtra ce vers quoi l'entraîne son imagination.

Cette semaine est la 99ème semaine de la rubrique "image de la semaine". Le 13 décembre sera donc à la fois la dernière semaine "ouvrable" de l'année 2005, et la centième semaine de notre rubrique. Nous nous devons de fêter ce double événement par une photographie géologique qui ne sera pas sans rappeler l'oeuvre de Gustave Courbet, "l'Origine du Monde".