Mots clés : gabbro orbiculaire, granite orbiculaire, magma, surfusion, germe

L'origine des gabbros orbiculaires

Pierre Thomas

ENS-Lyon

Benoît Urgelli

ENS Lyon / DGESCO

02/04/2000

Résumé

Exemples français et origines de roches grenues orbiculaires.


Question

« Quelle est l'origine du gabbro orbiculaire ? »

Réponse

Observations de quelques roches orbiculaires et de leur gisement

Les roches grenues orbiculaires sont rares. On connaît cinq gisements en France : deux granites dans le Massif Central, deux en Bretagne et un en Corse. Nous vous présentons des images issues de quatre d'entre eux (collection ENS Lyon).

Gisement de la Margeride (Massif Central, 48)


Figure 2. Granite orbiculaire, Massif de la Margeride (48)

Granite orbiculaire, Massif de la Margeride (48)

Figure 3.  Granite orbiculaire, Massif de la Margeride (48)

Granite orbiculaire, Massif de la Margeride (48)

Gisement de Ploumanac'h (Bretagne, 22)

Le granite au faciès orbiculaire forme un filon oblique de 10 m d'épaisseur. Les orbicules ont de 5 à 10 cm de diamètre.

Figure 4. Vue d'ensemble du filon de granite orbiculaire recoupant le granite de Ploumananch

Vue d'ensemble du filon de granite orbiculaire recoupant le granite de Ploumananch

Figure 5. Détail de la bordure gauche du filon

Détail de la bordure gauche du filon

Figure 6. Détail de la bordure droite du filon

Détail de la bordure droite du filon

Figure 7.  Vue d'ensemble d'une dalle de granite orbiculaire de Ploumanach

Vue d'ensemble d'une dalle de granite orbiculaire de Ploumanach

On distingue des orbicules à cœur d'orthose, une orbicule à cœur de granite à grains fins et une autre à cœur basique..


Gisement de Porspoder (Bretagne, 29)

Figure 8. Granite de Porspoder : toit du filon de granite orbiculaire

Granite de Porspoder : toit du filon de granite orbiculaire

Figure 9. Détail des orbicules

Détail des orbicules

Gisement de Santa Lucia de Tallano (Corse du Sud)

Figure 10.  Gabbro orbiculaire corse (diorite orbiculaire)

Gabbro orbiculaire corse (diorite orbiculaire)

Origine des roches grenues orbiculaires

Peu de spécialistes se sont penchés sur la question de l'origine de ces roches. L'hypothèse la plus fréquemment avancée est la suivante : ces roches proviennent d'un liquide magmatique en état de surfusion (c'est-à-dire un liquide dont la température est inférieure à sa température de solidification mais qui est encore à l'état liquide, de façon métastable et transitoire). Quand cet état métastable cesse, le magma se solidifie soudainement autour de germes présents dans le magma. Il se formerait alors des couches concentriques autour des germes, à l'origine des orbicules.

Les "germes" du granite orbiculaire sont des minéraux assez divers au centre des orbicules ; par exemple, les plus fréquents dans le granite à faciès orbiculaire de Ploumanac'h sont des orthoses, formées dans le liquide magmatique en surfusion.

Figure 11. Granite orbiculaire de Ploumanac'h

Granite orbiculaire de Ploumanac'h

On distingue de nombreux orbicules à cœur d'orthose, une orbicule à cœur de granite à grains fins et une autre à cœur basique.


Figure 12.  Détail d'une orbicule à coeur basique

Détail d'une orbicule à coeur basique

Figure 13.  Granite orbiculaire de Ploumanac'h, orbicule à cœur basique

Granite orbiculaire de Ploumanac'h, orbicule à cœur basique

Figure 14.  Détail d'une orbicule à cœur basique

Détail d'une orbicule à cœur basique

Il y a aussi, dans ce gisement de Ploumanac'h, des petits fragments basiques, des fragments de pegmatites ou d'aplites, voire des fragments de granites. On pense que ces germes sont des morceaux de toit de chambre magmatique tombés dans le liquide en surfusion.

Mots clés : gabbro orbiculaire, granite orbiculaire, magma, surfusion, germe