La convection mantellique : mythes, réalités et questions

Pierre Thomas

Laboratoire des Sciences de la Terre, ENS Lyon

Olivier Dequincey

ENS Lyon / DGESCO

06/03/2007

Résumé

La convection mantellique : théorie, pratique, exercices et questions en suspens.


La conférence

Pierre Thomas présente la convection mantellique. Après un rappel sur les représentations historiques de l'intérieur de la Terre, on passe à la physique de la conduction de la chaleur et des systèmes convectifs pour arriver à "calculer" que la convection existe sur Terre, avant de montrer. De nombreuses notions sont abordées : moteurs de la convection, imagerie et moteurs de la subduction, modélisation de la convection, calculs simples d'ordres de grandeur. Enfin, une place est réservée à la lutte contre les "mythes" qui perdurent encore à propos de la convection. Deux questions de l'auditoire sur le rifting actif / passif et la subduction de matériel jeune sont présentes en fin d'enregistrement.

Enregistrements et diaporama

Écouter la conférence La convection mantellique : mythes, réalités et questions.

Durée ~ 1h12min.

Lors de la conférence, deux simulations numériques sont présentées. Retrouvez-les ci-dessous.

Modélisation de la convection mantellique.

Chauffage par le bas et refroidissement par le haut.

Modélisation de la convection mantellique.

Chauffage dans la masse et refroidissement par le haut.

Version synchronisée téléchargeable (.zip, format CD)

La bande sonore de la conférence avec transparents et table des matières synchronisés vous est proposée. Cet objet est téléchargeable en un seul fichier d'archive (.zip). Le format "CD" permet, après avoir gravé le fichier décompressé sur un CD-Rom, d'avoir un CD auto-exécutable. Il est aussi possible de décompresser le .zip dans un répertoire. La lecture se fait alors soit en lançant la page de présentation index.html, soit en lançant directement le fichier .smi avec RealPlayer.

  • Téléchargez le CD (119 Mo) sous forme de fichier .zip à décompresser
  • Le logiciel RealPlayer est nécessaire pour lire cette synchronisation.