Mots clés : météorite, astéroïde, impacteur, cratère, origine de la Lune, catastrophe écologique

Chocs dans le système solaire : des origines aux catastrophes

Philippe Gillet

Laboratoire des Sciences de la Terre, ENS Lyon

Florence Kalfoun

ENS Lyon / DGESCO

15/03/2006

Résumé

Météorites, cratères, formations des planètes, géocroiseurs et extinctions biologiques.


La conférence

Cette conférence d'une quarantaine de minutes a été présentée le 14 février 2006 par Philippe Gillet, dans le cadre du cycle Confluence des Savoirs organisé par le Muséum d'histoire naturelle en partenariat l'Association des fondations et l'École normale supérieure de Lyon.

Plan détaillé

  1. Introduction : observations actuelles des chocs
  2. Figures de chocs dans le système solaire (4min02s)
  3. Physique du choc (06min13s)

    • Métamorphisme de choc (6min59s)
    • Traces minéralogiques du choc (11min24s)
    • Énergie du choc (13min50s)
  4. De la chronologie relative à la chronologie absolue : utilisation géologique des cratères (14min53s)
  5. Les chocs et la formation du système solaire (17min23s)
  6. La Lune, fille de la Terre (21min16s)
  7. L'extraordinaire voyage des météorites martiennes (24min54s)
  8. Des catastrophes écologiques (32min06s)
  9. Et la suite... (chocs futurs) (36min49s)

Enregistrements, diapositives et animations

Chocs dans le système solaire : des origines aux catastrophes.

Durée ~ 40min.

Écouter la conférence Chocs dans le système solaire : des origines aux catastrophes.

Durée ~ 40min.

Figure 1. Collision entre Jupiter et la comète Shoemaker-Lévy en juin-juillet 1994

Collision entre Jupiter et la comète Shoemaker-Lévy en juin-juillet 1994

Animation réalisée à partir d'images de l' European Southern Observatory (ESO)

Accéder à d'autres animations de la collision entre Jupiter et Shoemaker-Levy.


Figure 2. Chute de la météorite du lac Tagish (Canada)

Chute de la météorite du lac Tagish (Canada)

Trace laissée dans le ciel par la chute d'une météorite dans la région du lac Tagish, au Nord de la Colombie Britannique, au Canada en 2000.

Quelques autres films ou images de la météorite du lac Tagish.


Figure 3. Vue en 3 dimensions de l'astéroïde Éros


Figure 4. Modélisation imagée de la formation du système solaire


Figure 5. Phase gravitationnelle succédant à la destruction d'un astéroïde de 119 km par un petit projectile (5 km/s)

Après accrétion, le plus gros fragment contient 4% de la masse du corps parent. C'est un événement tellement catastrophique que pendant plusieurs jours les fragments ont effectué de longues trajectoires avant de s'accréter à nouveau. Cette simulation représente la formation de la famille d'astéroïdes de Koronis.


Figure 6. Phase gravitationnelle succédant à la destruction d'un astéroïde de 119 km par un petit projectile (5 km/s)

Après accrétion, le plus gros fragment contient 56% de la masse du corps parent. On observe également la formation d'autres fragments de taille importante et l'existence de satellites. Cette simulation représente la formation de la famille de Flora.


Figure 7. Propagation des feux initiés à la suite de l'impact du Chicxulub

Propagation des feux initiés à la suite de l'impact du Chicxulub

D'après Jay Melosh et ses collègues de l'Université d'Arizona, les particules éjectées lors de l'impact météoritique ont chauffé l'atmosphère. Une forte proportion de cette chaleur a rayonné vers le sol, augmentant la température de surface de quelques centaines de degrés et provoquant l'inflammation de la végétation. L'animation ci-dessus montre comment les feux ont pu s'initier près du site d'impact et se propager rapidement jusqu'au point opposé de la surface terrestre, où une forte concentration de débris s'est déposée.


 

Ci-dessous les réponses (enregistrements sonores) à 9 questions variées.

Figure 8. Quelles sont les prévisions les plus précises concernant les impacts météoritiques ?


Figure 9. Existe-t-il des traces laissées par la formation de la Terre à partir d'agglomérats ou bien est-ce que les phénomènes telluriques ont tout effacé ?


Figure 10. Quelques précisions sur la modélisation du déplacement du nuage induit par l'impact d'une météorite dans le Golf du Mexique ?

La réponse se base sur la dernière animation, ci-dessus.


Figure 11. Pourquoi existe-t-il une atmosphère autour de la Terre, mais pas autour de la Lune ?


Figure 12. Quelle est l'origine de la circularité des cratères ?


Figure 13. Pourquoi les planètes sont-elles toutes sphériques ?


Figure 14. Au sujet des échantillons de grains cométaires ramenés par la mission Stardust qui vont être analysés au Laboratoire des Sciences de la Terre de l'ENS Lyon. À quelles questions tentez-vous de répondre en analysant les grains cométaires et quelle méthode est utilisée ?

À voir sur le site de la NASA pour en savoir plus sur la mission Stardust.


Figure 15. Pourquoi les planètes tournent-elles toutes dans le même sens autour du Soleil ?


Figure 16. Les astéroïdes viennent-ils tous du système solaire ? Peut-on retrouver la date de création du système solaire? ?


 

Version synchronisée et CD

  • Le logiciel RealPlayer est nécessaire pour lire cette synchronisation.
  • Attention, la formule vidéo synchronisée aux diapositives est lourde à lire en ligne, nous vous conseillons de la télécharger (version CD, ci-dessous).

  • À télécharger également sous forme de 2 morceaux que vous remettrez dans un même dossier après décompression de chacun d'entre eux : 129,46 Mb, 130,38 Mb.

Prise de vue/cadrage : Hervé Cardon / Gilles Montagnac

Réalisation/Synchronisation diapositives-film/Confection du CD : Florence Kalfoun

Copyright : ENS Lyon 2006

Mots clés : météorite, astéroïde, impacteur, cratère, origine de la Lune, catastrophe écologique