Arc et subduction

Pierre Thomas

ENS-Lyon

Gérard Vidal

ENS-Lyon

Benoît Urgelli

ENS Lyon / DGESCO

15/03/2003

Résumé

Définition des termes arc volcanique, arc magmatique et arc insulaire, leurs relations avec la subduction.


Question

Objet  : définition arc Date  : Jeu, 21 Nov 2002 04:37:12 De  : Dufayp.

« Pour le phénomène de subduction, on trouve dans les ouvrages : arc insulaire, arc volcanique, et arc magmatique, pourriez vous faire la différence et le lien entre ces différents mots. Dans quelles circonstances parle t-on de l'un ou de l'autre ? »

Réponse

Le terme arc signifie que tous ces phénomènes dessinent très souvent en carte des reliefs en forme d'arc. Les termes arc insulaire , arc volcanique , et arc magmatique se rapportent à la manifestation de surface associée à la subduction entre deux plaques océaniques ou entre une plaque océanique et une plaque continentale.

Arc volcanique - Arc magmatique

Entre arc volcanique (c'est-à-dire volcans « alignés » sur un arc) et arc magmatique , peu de différence, puisque le volcanisme est inclu dans le magmatisme (plutonisme et volcanisme). Parler d'arc magmatique est donc plus large puisqu'il inclut les roches magmatiques grenues. On parle plus souvent d' arc volcanique pour les phénomènes actifs, et d 'arc magmatique pour les phénomènes anciens (l'érosion ayant fait disparaître les volcans, mais dégagé les plutons).

Arc magmatique peut aussi indiquer que la subduction est associée à un magmatisme important, se traduisant par des volcans en surface et d'autres phénomènes plus profonds. Ces phénomènes profonds permettent d'expliquer des affleurements locaux ou parfois des affleurements en d'autres lieux. Dans cette dernière situation, ce magmatisme fournit des témoins de l'existence de subduction.

Arc insulaire

Ces volcans d'arc forment souvent des îles, et on parle alors d' arc insulaire . On peut passer de l'un à l'autre, suivant que les volcans forment des îles ou sont rattachés au continent (cas de l'Alaska, du Kamtchatka ...). Notez que la nature insulaire des volcans est « obligatoire » dans le cas d'une subduction océan/océan.

Ainsi, comme souvent, les termes sont précis mais employés parfois avec des sous-entendus consacrés par l'usage.