Petite flore de France

Reconnaitre et déterminer les principales espèces végétales de France et des pays limitrophes

Si les sorties de terrain de géologie sont généralement de bonnes occasion de faire un peu de botanique, la reconnaissance de quelques végétaux est aussi un moyen simple pour déterminer la roche-mère (plantes calcicoles ou acidophiles...) et parfois suivre une couche géologique dans le paysage.

Plus "lourde" et moins complète que la classique Flore complère portative... de Bonnier et De Layens (seulement 1200 espeèces contre 3500, sur les 4500 espèces métropolitaines), cette nouvelle Petite flore de France, Belgique, Luxembourg, Suisse reste portative et à l'avantage d'être à jour en ce qui concerne les noms de famille, genre et espèce. De plus, elle présente les caractéristiques des principales familles mais aussi de nombreuses indications écologiques et environnementales. Agrémentées d'encarts présentant au fil des pages des particularités ou utilisation de certaines espèces, elle contient aussi des annexes très utiles aux botanistes débutants et confirmés.

Sa riche iconographie, dessins repris de la "Grande Flore" de Gaston Bonnier mais aussi les nombreux dessins inédits, diagrammes floraux, cartes de répartition des ligneux, photographies des plantes, fleurs et coupes, en fait un ouvrage très complet.

Fruit de nombreuses années de travail de Régis Thomas, années alimentées par les échanges avec les générations successives d'agrégatifs de l'ENS de Lyon, et de l'apport décisif de David Busti et Margarethe Maillart, cette "petite" flore devrait rapidement devenir une référence pour les amateurs éclairés de botanique... et, plus particulièremet  pour tous les enseignants et les étudiants de prépas BCPST, CAPES, agrégation.

 

Régis Thomas, David Busti, Margarethe Maillart, 2016. Petite flore de France - Belgique, Luxembourg, Suisse, Éditions Belin, 466p, ISBN 978-2-7011-5263-9, 39EUR