Origine du recul des glaciers alpins depuis 150 ans

Selon des glaciologues du Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (CNRS - Université Joseph Fourier, Grenoble) et de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ), le recul généralisé des glaciers alpins, depuis 150 ans, serait dû à une diminution de plus de 25% des chutes hivernales de neige. Cette analyse résout le paradoxe du recul des glaciers, survenu à une époque où les températures estivales restaient stables. L'augmentation des températures n'a affecté les glaciers alpins qu'à partir du début du 20ème siècle et surtout depuis la décennie 1980.

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse du site de l'INSU.